Condamnée à mort pour “blasphème”, Asia Bibi est enfermée dans une prison fédérale pakistanaise à Sheikhupura (Penjab). La notoriété internationale que s’est acquis cette victime d’une loi monstrueuse, a rendu les autorités pakistanaises nerveuses et la prisonnière “profite” d’une surveillance très étroite destinée, selon ces mêmes autorités, à la “protéger”. Une protection peu efficace si l’on en juge par des informations que j’avais évoquées ici et qui ont été confirmées hier par Compass Direct News. Le 5 octobre dernier, une gardienne de la prison, dont le prénom est Khadeeja, mue par sa haine antichrétienne a violemment battu Asia Bibi, tandis que les autres gardiens, témoins de ce passage à tabac, ne bougeaient pas un cil… Le directeur de la prison prit la décision de suspendre trois mois Khadeeja. L’information est remontée jusqu’au ministère de l’Intérieur qui a dépêché un haut fonctionnaire, lequel a obtenu la révocation de la gardienne. Mais des pressions ont été faites tant sur Asia Bibi que sur son époux pour qu’ils gardent le silence sur cet “incident”. Pressions sans effet comme on peut le constater. Les autorités pakistanaises, incapables d’assurer la sécurité physique d’Asia Bibi, envisagent désormais de la faire changer de prison. Le bons sens voudrait qu’on la libère de prison et qu’on abolisse la loi monstrueuse qui l’y a menée.

 

 
Christian woman, husband apparently pressured into denying incident.
A female prison officer assigned to provide security for a Christian mother of five who was sentenced to death on “blasphemy” charges beat her earlier this month, sources said.

Sources in Pakistan’s Sheikhupura District Jail said Asia Noreen, also known as Asia Bibi, was beaten on Oct. 5 by a prison officer identified only as Khadeeja, allegedly because of the Muslim officer’s anti-Christian bias, while other staff members deployed for her security looked on in silence.

Noreen, mother of two children and stepmother to three others, was sentenced to death last November after her conviction for blaspheming Islam’s prophet, Muhammad, after a verbal disagreement with some women in the village of Ittanwali, near Lahore.

 Lire la suite sur : 
 
Compass Direct NewsPakistani Mother Condemned for ‘Blasphemy’ Allegedly Beaten
Retour à l'accueil