La moitié des chrétiens indigènes de l'Irak sont partis en raison des forces déchaînées du djihad, beaucoup d'entre eux se sont réfugiés en Syrie; pourtant, comme le régime d'Assad est attaqué par al-Qaïda et d'autres, le djihad s'infiltre maintenant en Syrie, où les chrétiens vivent un niveau de persécution sans précédent dans l'histoire moderne de la nation.

De même, quelque 100.000 chrétiens coptes ont fui leur pays natal, l'Egypte depuis la chute de Moubarak, et dans les régions septentrionales du Nigeria, où le groupe djihadiste Boko Haram a massacré les chrétiens, jusqu'à 95% de la population chrétienne a fui. 

Pendant ce temps, les "grandes nouvelles" concernant le monde musulman en ce mois de Février-les nouvelles qui ont inondé les médias grand public et qui ont : enervé, mis en colère et rempli de regrets les politiciens américains , à commencer par le président Obama, c'était la nouvelle que des exemplaires du Coran ont été incinérés en Afghanistan par les soldats américains, parce que des détenus musulmans les avaient utilisé "pour faciliter les communications extrémistes." 


Classés par thème, le lot de persécution musulmane des chrétiens de Février à travers le monde comprend (mais n'est pas limité à) les faits suivants, classés par ordre alphabétique par pays, pas par gravité.


Attaques contre des Eglises

Algérie: Des hommes armés ont attaqué et saccagé une église officiellement reconnue depuis 1958, démantèlement la croix au-dessus des locaux. Le pasteur et sa famille, emprisonnés à l'intérieur, ont craint qu '"ils pourraient nous tuer." Le pasteur "a été maintes fois menacé et attaqué depuis qu'il a été ordonné pasteur en 2007. À l'été 2009, son épouse a été battue et grièvement blessée par un groupe d'hommes inconnus. Puis, à la fin de 2011, des tas d'ordures ont été jetées sur le composé murs tout en une foule en colère criaient des menaces de mort. "
Egypte: Des milliers de musulmans ont attaqué une église copte, demandant la mort de son pasteur, qui, avec "près de 100 Coptes terrorisés se sont refuge à l'intérieur de l'église, tandis que les émeutiers musulmans ont attaqué l'église avec des pierres tentant de pénétrer dans l'église, agresser les Coptes et incendier l'immeuble. " Ils ont fait cela parce qu'une fille chrétienne qui, selon la loi islamique, est automatiquement devenue musulmane lorsque son père s'est converti à l'islam, s'est enfuie et se serait cachée dans l'église.
Iran : le ministère iranien du Renseignement a ordonné aux deux dernières églises officiellement enregistrées de Téheran, qui ont des services religieux en persan (la langue du pays), de mettre fin aux services dans cette langue les vendredis. Elles ne peuvent le faire que le Dimanche. L'interdiction de l'utilisation dans les églises du Persan le Vendredi empêche la plupart des Iraniens d'entendre l'Evangile.
"Comme le vendredi est le jour de congé de la plupart des Iraniens, les services du vendredi à Téhéran attirent les convertis de la ville au christianisme ainsi que des musulmans intéressés par le christianisme".

Kazakhstan : un rapport note que «Les églises sont pillées, les dirigeants condamnés à une amende et de la littérature chrétienne est confisquée : les autorités kazakhes appliquent de nouvelles lois destinées à restreindre la liberté religieuse dans le pays."
Koweït : Un parlementaire va deposer un projet de loi interdisant la construction des églises. A l'origine, Osama al-Munawer a annoncé sur Twitter son projet de loi demandant la destruction de toutes les églises au Koweït. Cependant, plus tard, il "a précisé,« les églises existantes peuvent rester, mais la construction de nouvelles doivent être interdits.
Macédoine : Une église vieille de deux siècles,célèbre pour ses précieuses icônes a été incendiée en réponse à "un carnaval dans lequel des hommes chrétiens orthodoxesse se sont déguisés en femmes en burkas et se sont moqués du Coran." Plus tôt, "les auteurs ont attaqué une autre église dans le village voisin de Labunista, détruisant une croix à l'exterieur" et "également ont dégradé un drapeau macédonien devant le bâtiment municipal de Struga, pour le remplacer par un drapeau vert représentant l'islam."
Nigeria : Un kamikaze musulman se fraya un chemin dans une grande église, tuant deux femmes et un enfant de 18 mois, pendant le service du dimanche matin; quelque 50 personnes ont été blessées dans l'explosion. Dans un incident séparé, les musulmans ont fait exploser une bombe à l'extérieur du bâtiment d'une église, blessant gravement un enfant de cinq ans: «La bombe, cachée dans une voiture garée, a été laissé par des membres présumés de Boko Haram, qui cherchent à imposer la charia (loi islamique) dans tout le Nigéria ".
Pakistan : Une douzaine de musulmans armés ont fait irruption dans une église, blessant grièvement par balle deux chrétiens: un homme est dans un état critique, l'autre risque l'amputation du bras amputé. Un autre membre de l'église a été jeté du toit, après avoir été frappé à plusieurs reprises avec une crosse de fusil . "Le raid extrémiste a été déclenchée par l'accusation que l'église tentait d'évangéliser les musulmans pour les convertir au christianisme. La communauté à a fait l'objet d'agressions à plusieurs reprises dans le passé et le pasteur et sa famille ont fait l'objet de menaces de mort ». Comme d'habitude, la police, au lieu de poursuivre les auteurs, ont ouvert une enquête sur le pasteur et 20 autres membres de l'église.
Syrie: Environ 30 djihadistes armés et masqués ont attaqué un monastère catholique : c'est sans précédent dans l'histoire moderne de la Syrie. Ils exigeaient de l'argent. Selon l'archevêque catholique de Damas, «la situation dans le pays est une spirale incontrôlable alors que l'opposition armée étend son influence à des différentes régions de l'état."

La dhimmitude[Les abus généralisés, l'avilissement, et la répression des non-musulmans qui ne sont que des citoyens «tolérés» ]
Bangladesh: Trois chrétiens américains ont été blessés après l'attaque de leur voiture par une foule de musulmans qui les soupçonnait de convertir des musulmans au christianisme : au moins 200 habitants en colère ont poursuivi la voiture des missionnaires et ont jeté des pierres, laissant les trois blessés par le pare-brise explosé.
Egypte: Plutôt que de punir ceux qui ont ouvert le feu et écrasé avec des véhicules militaires des chrétiens qui protestaient contre la destruction systématique de leurs églises, le gouvernement a arrêté et a defferré devant les tribunaux deux prêtres dans le cadre du massacre de Maspero.

Le nouveau parlement a 498 sièges, seulement six élus sont Coptes, alors qu'ils constituent au moins 10% de la population, et devraiet donc avoir environ 50 sièges. Enfin, pour témoigner à quel point la situation est grâve, les coptes ont organisé une manifestation devant le Parlement pour protester contre "la disparition et l'enlèvement des jeunes filles coptes."Indonésie : Le Parti islamiste Justice et Prospérité, dénonce le symbole de la Croix-Rouge, en disant qu'il est trop identifiable à la culture chrétienne et à ses traditions. Les bénévoles de la Croix-Rouge et des militants ont rejeté la demande, disant que toute modification du logo "équivaudrait à céder aux extrémistes."

Iran: Le pasteur d'un important mouvement d'église local a commencé à purger une peine de cinq ans de prison pour "crimes contre l'ordre." Selon un militant, «Ses crimes ont été d'être un pasteur et la possession de matériel chrétien." Il battu en prison et est tombé malade, au point que ses cheveux sont devenus "complètement gris."
Israël : Une foule de quelque 50 Musulmans palestiniens a lapidé un groupe de touristes chrétiens au sommet du Mont du Temple de Jérusalem, blessant trois policiers israéliens. L'attaque est soupçonné d'avoir été incitée par l'ancien mufti musulman de Jérusalem.
Pakistan : Encore une autre femme chrétienne, une enseignante, a été prise pour cible par les musulmans en raison d'allégations selon lesquelles elle a brûlé un Coran. Une foule a pris d'assaut son école dans une tentative de l'enlever, mais la police l'a emmenée en garde à vue. En outre, un étudiant chrétien qui a raté médecine de moins de 0,1% aurait gagné 20 points supplémentaires s'il avait mémorisé le Coran-il n'existe pas de points de bonus pour une connaissance similaire de la Bible.
Turquie: Un ouveau rapport affirme que «les chrétiens de Turquie continuent à subir des attaques par des citoyens privés, de la discrimination par les fonctionnaires subaltérnes ; qu'ils sont dénigrés à la fois dans les manuels scolaires et les médias". Le rapport note que l'intolérance "est enracinée" dans la société turque envers les adhérents de religions non islamiques: «La suppression de cette racine de l'intolérance est un problème urgent qui attend toujours d'être traité."
Turkménistan : Un chrétien de 77 ans a été détenu et interrogé par la police pendant six heures après qu'il ait essayé d'imprimer des copies d'un petit livre de poésie chrétienne. Il a été forcé d'écrire une déclaration et a l'interdiction de voyager en dehors de sa région d'origine tant que l'affaire est en cours.
Ouganda: Peu de temps après qu'un pasteur a été attaqué à l'acide et rendu aveugle par des musulmans aux cris de "Allahu Akbar" , son ami, un autre pasteur, a été abattu par des extrémistes islamiques dans ce qui est décrit comme «une nouvelle vague de persécution contre les chrétiens en Ouganda."


Meurtres, Questions d'apostasie, et autres

Egypte : Deux chrétiens ont été tués ", après qu'un racketteur musulman, à qui ils ont refusé de verser de l'argent, les a abattus." L'évêque local "tient les forces de sécurité et des musulmans locale pleinement responsable du climat de terreur pour les Coptes qui y vivent, ils sont continuellement harcelés et enlevés."
Iran : après avoir enduré cinq mois d'incertitude dans une prison, un chrétien converti, qui a été arrêté à son domicile par la sécurité, a été condamné à deux ans de prison par le tribunal révolutionnaire de Téhéran. En outre les aautorités ont arrêté six à dix chrétiens convertis de l'islam alors qu'ils étaient réunis pour le culte dans une maison dans la ville méridionale de Shiraz. Et le pasteur Yousef Nadarkhani attend l'exécution pour avoir refusé de renoncer au christianisme.
Nigeria : Une femme, choriste chrétienne de 79 ans a été retrouvée morte à son domicile, la gorge tranchée avec une note en arabe laissée sur sa poitrine : «Nous t'aurons bientôt". On pense qu ce message est destiné à son fils, pasteur dans une église locale.
Somalie : Les musulmans Al-Shabaab ont décapité un converti musulman au christianisme de 26 ans qui avait travaillé pour une organisation humanitaire chrétienne interdite par l'organisation terroriste. C'est au moins le troisième apostat converti au christianisme décapité en Somalie ces derniers mois.
Turquie : Un garçon de 12 ans, Hussein, professa publiquement sa conversion à la foi chrétienne en portant une croix d'argent sur un collier à l'école. Le camarades de classe musulmans ont commencé à se moquer de lui et à lui cracher dessus. Quand le garçon a menacé de dénoncer un des agresseurs, le père de l'intimidateur a menacé de le tuer. Son professeur de religion l'a roué de coups: «Comme dans la plupart des pays islamiques, les élèves de toutes confessions sont tenus d'assister à des études islamiques à l'école.
Ceux qui refusent de réciter les prières coraniques et islamiques sont souvent battus par l'enseignant, c'était donc le cas aussi pour Hussein.. . Il a dit qu'il a été régulièrement battu avec une longue tige parce qu'il ne voulait pas dire la shahada [profession de foi] islamique. "



À propos de cette série de nouvelles : Parce que la persécution des chrétiens dans le monde islamique est en voie d'atteindre des proportions épidémiques, "la persécution musulmane des chrétiens" a été développée pour rassembler un certain nombre de cas-pas tous-de persécution musulmane des chrétiens qui sont révélés chaque mois. Il sert à deux fins:1.Intrinsèquement, documenter ce que les médias ne font pas: la persécution musulmane des chrétiens une pratique habituelle, si ce n'est chronique, .2.Démontrer que cette persécution n'est pas due «au hasard», mais qu'elle est systématique, qu'elle est enracinée dans une vision du monde inspirée par la charia.
Par conséquent, quelle que soit le détail de la persécution, il y a généralement un thème spécifique : la haine pour les églises et autres symboles chrétiens, les abus sexuels des femmes chrétiennes; les conversions forcées à l'islam; l'apostasie et les lois sur le blasphème, le vol et le pillage en lieu et place de la jizya (taxe sur les infidèles); les atteintes globales contre les chrétiens pour qu'ils "se comportent comme des dhimmis intimidés» (citoyens à peine tolérés), et la violence et l'assassinat pur et simple.

Souvent c'est une combinaison de ces éléments.

Persécution musulmane des chrétiens par les musulmans: Février 2012
par Raymond Ibrahim du Stonegate Institut dans le Middle East Forum 16 mars 2012
Retour à l'accueil