Deux mois après l'élection présidentielle, alors que 93% des musulmans ont voté pour Hollande et ont fait basculer une élection serrée en sa faveur, le président socialiste ne semble pas tenir les promesses qu'il leur a fait.
Pour illustrer, les musulmans ne comprennent pas pourquoi leurs femmes ne peuvent pas porter le foulard islamique dans le football alors même qu'Hollande a nommé 3 conseillers musulmans dans son cabinet pour traiter des questions islamiques.
La communauté islamique en France va donc intensifier son lobbying auprès du président socialiste pour que ses revendications politico-religieuses soient entendues (vidéo issue du reportage de la chaîne iranienne islamique PressTv).

 

source

Retour à l'accueil