En mai 2011, les musulmans prient illégalement dans les rues de Sofia, la capitale de la Bulgarie, pour marquer politiquement le territoire comme terre d'islam (comme dans toutes les grandes villes européennes).
Mais les patriotes locaux n'ont pas laissé faire et les ont délogés de leurs tapis de prière. Un an plus tard, la chaîne iranienne PressTv tourne un reportage propagande sur place montrant la ségrégation des musulmans dans ce pays mis à l'écart de la société...
Cependant les faits montrent que les musulmans sont en réalité dans la provocation permanente et l'agression violente. Et quand ils n'ont pas le dessus, ils se posent en victimes et traitent les européens de souche, ici les Bulgares, de racistes... victimisation relayée par les chaînes de TV islamique du Moyen-Orient.
Retour à l'accueil