Hani Ramadan révèle aux fidèles Musulmans de la Mosquée de Villiers-le-Bel que Israël a déjà planifié la destruction de l’Irak puis de la Syrie

Villiers-le-Bel, commune du Val d’Oise (95) de près de 27 000 habitants dans la banlieue nord-parisienne accueille depuis quelques décennies une forte communauté Musulmane.

Une partie de cette communauté s’est regroupée en structure, l’Association des Français Musulmans de Villiers-le-Bel (AFMV) qui gère deux lieux de culte:
– La « grande mosquée » , située au 11, rue d’Hérivaux
– La « petite mosquée », située dans le quartier de la ZAC, au 3 allée Derrière-les-Murs

Les responsables de l’AFMV estiment que les locaux ne sont cependant plus suffisants pour accueillir les fidèles Musulmans, et l’idée de construire une nouvelle grande Mosquée a vu le jour. Des dons en ligne sur le site officiel de l’AFMV sont réclamés aux fidèles pour pouvoir démarrer le projet.
Une fois cette Mosquée construite, la quasi-totalité de la communauté Musulmane de Villiers-le-Bel sera pilotée et endoctrinée par l’AFMV.

Hani Ramadan révèle aux fidèles Musulmans de la Mosquée de Villiers-le-Bel que Israël a déjà planifié la destruction de l'Irak puis de la Syrie dans Politique 282222MosqueVilliersleBelprojet    954630MosqueVilliersleBelprojet2 Allah dans religion  
Le projet de la future Grande Mosquée de Villiers-le-Bel, source d’un Islam ouvert et tolérant, ou d’un Islam politique et militant ?

Peut-on s’en réjouir ? Peut-on s’attendre à l’enseignement d’un Islam ouvert et tolérant, dans le respect et l’amour de son prochain ?
On a le droit d’en douter lorsqu’on écoute les prédicateurs réguliers de la Mosquée, comme le Cheikh Maher, un extrait d’une de ses conférence en gras italique ci-dessous :

                                                               407880MosqueVilliersleBel2 antisémitisme
Le Cheikh Maher tient un sermon à caractère antisémite et antichrétien, le 13 septembre 2013 à la Mosquée de Villiers-le-Bel

« Ceux qui ont encouru la colère d’Allah, ceux qui les représentent sont les Juifs et ceux qui les suivent. Et les égarés, ceux qui les représentent sont les Chrétiens et ceux qui les suivent. Pourquoi ceux là ? Parce que ceux qui connaissent la vérité et qui ne la suivent pas encourent la colère d’Allah alors qu’ils sont égarés. Allah parle d’eux en disant : « Ils me connaissent par la description qui a été révélée dans leur livre, ils me connaissent comme ils connaissent leurs propres enfants, est-ce que un homme parmi nous peut se tromper entre ses enfants ? »
Et bien le Musulman qui connait la vérité et qui ne la suit pas, suit ceux là. Ceux qui ne cherchent pas la science, ceux qui ne cherchent pas à connaître la Religion d’Allah, mais adorent Allah comme eux ils veulent mais pas comme Allah le veut, sont égarés. Et Allah n’accepte pas leurs adorations car pour que l’adoration soit acceptée il faut qu’elle soit faîte pour Allah seul, que l’on suive en cela le chemin du Prophète. Et celui qui fait une adoration pas comme le Prophète nous l’a appris, il s’égare, et son action est vaine, elle n’est pas comptée, elle n’est pas acceptée. »
[28:06]
sermon du Cheikh Maher le 13 septembre 2013 à la Mosquée de Villiers-le-Bel (hard-copy)

Un discours habituel que l’on retrouve dans les textes coraniques et les hadiths à caractère antisémite et antichrétien. Les Chrétiens et les Juifs ne connaissent pas la vérité d’Allah, ils sont égarés et encourent donc sa colère. Par ce sermon, le cheikh ancre ainsi dans l’inconscient des Musulmans le mépris envers les communautés chrétiennes et juives.
Un message de tolérance, de respect et d’Amour ?

 

On peut également être inquiet de constater la présence dans les locaux de l’AFMV du cheikh wahhabite saoudien Wassioullah Abbas pour y donner des conférences.
Le wahhabisme est une doctrine de l’Islam particulièrement radicale, aucune tolérance religieuse n’est permise en dehors de l’Islam, la pratique du Christianisme, du Judaïsme ou de toute autre religion sur le territoire saoudien est passible de prison ou de condamnation à mort.

Wassioullah Abbas, grand prêtre du wahhabisme, fait périodiquement des tournées en France pour propager la bonne parole, on a pu le voir à la Grande Mosquée de Creilou encore à Saint-Denis, il enseigne par exemple que « toute femme qui sort parfumée, elle est comme une fornicatrice »

                                           695450MosqueVilliersleBelWassouliahAbbas3 antisionisme
le cheikh wahhabite saoudien Wassioullah Abbas (assis à gauche), qui ne serre pas la main des femmes, reçu à la Mosquée de Villiers-le-Bel le 23 juin 2013 (hard-copy 1) (hard-copy 2)

Quelles relations entretient l’AFMV avec l’état saoudien ? Le wahhabisme sera-t-il le dogme enseigné dans la future grande Mosquée de Villiers-le-Bel ?

L’Islam fondamentaliste n’est jamais séparé de la propagande politique antisioniste, comme on va très vite le constater.

Sur la page d’accueil du site officiel de la Mosquée de Villiers-le-Bel, les responsables mettent en ligne des vidéos visant à culpabiliser les média, censer diffuser de fausses informations afin de tromper les Croyants. Un complot orchestré à l’échelle de l’État pour discréditer les Musulmans (hard-copy).
On peut voir une vidéo de Michel Collon, (hard-copy) journaliste antisioniste, adepte de théories du complot et de ce qu’il appelle le « médiamensonge », d’après lui, les américano-sionistes contrôlent les média internationaux de la planète avec pour objectif de soumettre les peuples à leur diktat.
En 2008, il avait qualifié l’état d’Israël comme « l’État le plus raciste au monde ». (Avec quand même plus de 20% de population Arabe sur son territoire, sans aucune séparation entre Arabes et Juifs)

La propagande antisioniste n’est pas qu’une façade, il s’agit véritablement d’une idéologie politique. Sur la page Facebook de l’AFMVles responsables diffusent par exemple une vidéo de manifestants appelant à boycotter les produits en provenance d’Israël dans le Carrefour de Montigny-les-Cormeilles, le 9 mai 2009 (Val d’Oise 95) (hard-copy 1), (hard-copy 2) et (hard-copy 3) avec parmi les leaders du mouvement, Houria Bouteldja, connue pour ses propos controversés racistes anti-blanc, et porte-parole du Parti des Indigènes de la République (PIR).
Le PIR est un mouvement politique antisioniste qui veut prendre sa revanche sur les « blancs colonisateurs ». Un bref aperçu de l’idéologie diffusée sur le site officiel du mouvement :

« le PIR lutte contre toutes les formes de domination impériale, coloniale et sioniste qui fondent la suprématie blanche à l’échelle internationale. » (hard-copy).

« Le PIR s’oppose à une Europe impériale blanche et à tous les dispositifs qui sont mis en œuvre dans cette perspective. Le PIR s’attachera à développer des liens d’entraide, de solidarité et de partenariat avec toutes les forces qui luttent, dans l’ensemble des Etats européens, contre le projet de construction d’une Europe blanche.«  (hard-copy).

« Il faut refuser le système d’intégration : sur le plan idéologique. Il faut résister à l’idéologie de l’universalisme blanc, des droits de l’homme et des lumières, du progrès, de la vision linéaire de l’histoire. » (hard-copy).

Le but du mouvement, créer un état dans l’état, inciter les étrangers et les immigrés à ne pas s’assimiler, conserver leur identité et refuser le système d’intégration français, « les droits de l’homme et des lumières ».

-  352116MosqueVilliersleBelboycottIsral apartheid     Houria-boutelja charia

L’AFMV faisant la promotion d’associations antisionistes et de la militante Houria Bouteldja, figure de proue de la propagande anti-blanc et anti-occidentale (hard-copy). Houria Bouteldja apparait en couverture du livre de Saïd Bouamama, « Nique la France », un véritable manifeste anti-français.


Autre exemple, sur sa page Facebook, l’AFMV critique le chanteur Julien Clerc pour avoir osé donner un concert à Tel-Aviv en Israël, « pays de l’apartheid » le 7 juillet 2013 (hard-copy)                                                  298755MosqueVilliersleBelJulienClerc cheikh Maher

Le chanteur Julien Clerc, rappelé à l’ordre par les responsables de la Mosquée de Villiers-le-Bel parce qu’il a donné un concert en Israël

 Le 26 janvier 2013, l’AFMV réunit deux prédicateurs controversés pour enseigner « la sagesse et la tolérance » de l’Islam aux fidèles Musulmans de Villiers-le-Bel : Hassan Iquioussen et Hani Ramadan.

Hassan Iquioussen a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui,l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

-587515MosqueVillierslebelHaniRamadanHassanIquioussen chrétiens    555006MosqueVilliersleBelHaniRamadan christianophobie

Hassan Iquioussen et Hani Ramadan, diffuseurs de l’Islam politique antisioniste, invités par l’AFMV le 26 janvier 2013 pour y donner des conférences.
Extrait de la conférence de Hani Ramadan donnée le 26 janvier 2013 en gras italique ci-dessous (hard-copy)

« Regardez par exemple ce qui se passe actuellement en Syrie, vous avez une coalition de gens qui se sont mis d’accord pour ne pas intervenir et laisser le peuple syrien se faire massacrer. En février 1982, dans la revue « Orientation », c’est une revue juive, l’organisaton sioniste mondiale à Jérusalem, 14 février 1982, c’est-à-dire il y a plus de trente ans disait : « l’éclatement de la Syrie et de l’Irak en région déterminées sur la base de critères ethniques ou religieux doit être à long terme un but prioritaire pour Israël. La première étape étant la destruction de la puissance militaire de ces états. » En parlant de l’Irak : « Riche en pétrole et en proie à des luttes intestines, l’Irak est dans la ligne de mire israélienne, sa dissolution serait pour nous plus importante que celle de la Syrie, car c’est lui qui représente à court terme la plus sérieuse menace pour Israël. »
En d’autres termes, ils ont déjà décidé d’une stratégie pour détruire l’Irak puis la Syrie. Raison pour laquelle, ils ont décidé pour cette révolution qu’il n’est pas question d’intervenir, les lobbies travaillent aux États-Unis, dans les capitales européennes pour empêcher qu’on agisse pour sauver un peuple qui est victime de non-assistance à population exterminée. Dans ce cas là, peut-il être question de prendre des alliances ? Est-ce qu’il est question d’établir des alliances avec l’entité sioniste quand elle continue à voler, à manger le territoire des palestiniens ?
Et derrière, il y a les Chrétiens sionistes qui agissent aux États-Unis, et qui ont cette option qu’il faut empêcher justement que la Palestine puisse survivre à l’agression sioniste ? Est-ce qu’on peut établir une alliance ? Non ! Dans ce cas là, on est dans un statut de légitime défense contre une agression. Donc la parole coranique conserve son actualité en fonction des circonstances, en fonction des contextes que nous vivons. »
[53:37]

Hani Ramadan déploie son habituelle rhétorique, un complot international américano-sioniste est en cours contre les Musulmans. En se basant sur un article publié dans un journal, Hani Ramadan justifie le fait que Israël a planifié la destruction de l’Irak et de la Syrie.
Qu’en est-il des dissensions internes dans ces pays ? Le problème est bien plus complexe, Hani Ramadan ignore superbement les conflits internes entre sunnites, chiites et alaouites, les ingérences de l’Iran, de la Russie, du Qatar, de l’Arabie Saoudite, en quoi Israël en serait-il totalement responsable ?

Hani Ramadan répond ensuite aux questions des Fidèles :
« - (question) Comment être clément et miséricordieux dans un pays où les concitoyens attaquent les Musulmans de tous les côtés ?
– (Hani Ramadan) Alors, les concitoyens attaquent les Musulmans de tous les côtés, l’islamophobie gagne du terrain, tout ce qui se passe aujourd’hui nous révèle que tout est fait au niveau politique, au niveau des média, au niveau de la presse pour faire en sorte que les hommes soient programmés, soient en quelque sorte formatés avec dans leur coeur une équation qui se résume à la haine de l’Islam. C’est ça la vérité, quand vous regardez aujourd’hui la presse, vous voyez que cet « islamo-terroriste », cet « islamiste », on vous sert tous ces termes, et les gens finalement, et c’est volontaire, la presse et les lobbies sionistes travaillent à rendre haïssable l’Islam. C’est une équation qu’il est simple de comprendre aujourd’hui.
On va vers une situation de crise, et quand une population est dans une situation de crise, économiquement elle cherche des bouc-émissaires, et les responsables, ce sont les élites, qui au sommet de leur tour, font de l’argent avec de l’argent par un processus usuraire, qui fait que les riches sont de plus en plus riche, les pauvres de plus en plus pauvre. Cela est vrai au niveau des individus, cela est vrai au niveau des nations, et les responsables de tout ça, ce sont ceux qui sont au sommet de cette adoration du Veau d’Or.
Alors il s’agit de détourner cela, et de faire oublier aux hommes la chose, le véritable problème, on nous dit la crise de la dette, mais on aimerait bien qu’on nous parle des créanciers, lorsqu’on nous parle d’une dette, il y a créance, n’est-ce pas ? Ils sont où ces créanciers, c’est quoi ce système qui fait que les gens s’enfoncent dans une situation de détresse et de misère, au niveau financier, au niveau économique, au niveau des ressources qui leur permettent de vivre dignement ? Alors il faut détourner l’attention du véritable responsable, et la communauté qui est là pour jouer le rôle de bouc-émissaire, c’est nous, c’est les Musulmans. Voilà le plan qui est établi, et c’est pour cela qu’on a cette presse et cette information qui n’est pas honnête, et qui va contre l’intérêt de la communauté des Musulmans. »
[01:04:10]
conférence de Hani Ramadan à la Mosquée de Villiers le bel, le 26 janvier 2013 (hard-copy 1) (hard-copy 2)

Pour Hani Ramadan, les Musulmans sont pourchassés, persécutés et victimes de l’islamophobie par les média et l’état (Hani Ramadan oublie que l’état Français a toléré la construction de près de 3000 Mosquées sur son territoire en moins de 30 ans, et plus de 200 sont actuellement en cours de construction !), un moyen de détourner et de dévier l’attention du peuple des problèmes économiques et de la crise sur les Musulmans. C’est le lobby sioniste qui orchestre ce plan.
Les profiteurs et manipulateurs sont ceux qui font de « l’argent avec de l’argent », adorateurs du « Veau d’Or », sous-entendu : les Juifs tels que décrits dans le Coran.

 Est-ce que ce type de propagande politique qui vise à discréditer l’état d’Israël, les Juifs, les Chrétiens, a sa place sur le site d’un lieu de Culte, normalement dédié à la prière, au recueillement et à la méditation ?

Un rappel simple des textes de la Loi française :
« Il est interdit de tenir des réunions politiques dans les locaux servant habituellement à l’exercice d’un culte. »
loi 1905 (séparation de l’Église et de l’État) – article 26

-                                            915952MosqueVilliersleBelJeanLouisMarsac Coran
Jean-Louis Marsac, maire socialiste de Villiers-le-Bel, laisse proliférer l’Islam politique antisioniste, antichrétien et antisémite dans sa commune

 

 

 

http://islamineurope.unblog.fr/

Retour à l'accueil