Capture2.JPG

 

 

Voir les extraits sous-titrés en anglais:
http://www.memri.org/clip/en/0/0/0/0/0/0/3190.htm

 

Ci-dessous des extraits de déclarations tenues lors d'un rassemblement du mouvement palestinien Al-Ahrar à Gaza, groupe pro-Hamas né d'une scission avec le Fatah. Ces déclarations ont été diffusées sur la télévision Al-Aqsa du Hamas le 3 novembre 2011.

"Tu as fait du meurtre de Juifs un acte de vénération, par lequel nous nous rapprochons de Toi"

 

Organisateur du rassemblement: Béni sois-Tu, notre Dieu. Tu as fait du meurtre de Juifs un acte de vénération, par lequel nous nous rapprochons de toi. (…)

Que les prières d'Allah soient sur toi, notre bien-aimé Prophète [Mahomet]. Tes enseignements sont notre constitution - la lumière par laquelle nous dissipons l'obscurité de l'occupation, et le feu par lequel nous récoltons les crânes des Juifs. […]

 

"…nous sommes un peuple qui nous rapprochons d'Allah par le sang, les corps déchiquetés et les martyrs"

Oui, nos chers frères, alors que le monde entier se rapproche d'Allah par le jeûne, la faim et les larmes, nous sommes un peuple qui nous rapprochons d'Allah par le sang, les corps déchiquetés et les martyrs. […]

"Nous ne parlons que le langage de la lutte, du djihad, des roquettes, des bombes, des canons et du martyre"

Ô fils de la Palestine, ô fils de la bande de Gaza, ô moudjahidine, menez le djihad, semez la destruction, faites sautez puis récoltez les têtes des sionistes. Les mots ne servent plus à rien. Le mensonge de la paix n'est plus. Seuls les armes ont encore une utilité - la voie de Youssouf et Ali [abattus], la voie du martyre et du djihad. Seules nos blessures parlent pour nous. Nous ne parlons que le langage de la lutte, du djihad, des roquettes, des bombes, des canons et du martyre. C'est le langage que nous utilisons pour discuter et négocier avec l'ennemi sioniste. (…)

"Jérusalem n'est pas à vous: dégagez ! Haïfa n'est pas à vous: dégagez ! Tel-Aviv n'est pas à vous: dégagez !"

Nous disons aux sionistes: Telle une mauvaise herbe, nous vous déracinerons de notre terre, afin qu'elle puisse fleurir à la lumière du soleil éternel de notre djihad et de notre religion invincible. Jérusalem n'est pas à vous: dégagez ! Haïfa n'est pas à vous: dégagez ! Tel-Aviv n'est pas à vous: dégagez ! Ô sionistes, dégagez avant que nous ne vous chassions de là ! Ce sont là les paroles des moudjahidine." (…)

 

 

 

THE MIDDLE EAST MEDIA RESEARCH INSTITUTE

Dépêches spéciales - No. 4281

Retour à l'accueil