Le jour, elle s'occupe de petits enfants, le soir, elle participe au djihad... Cette affaire démontre le danger auquel s'exposent les témoins dans les procès de terrorisme.
________________________

Un juge fédéral de Caroline du Nord a statué vendredi qu'une éducatrice dans une école de Raleigh accusée d’avoir payé un tueur à gages pour décapiter trois témoins dans une cause de terrorisme devra demeurer en détention jusqu’à son procès.

ElshiekhNevine Aly Elshiekh a comparu pour la première fois en cour vendredi suite à son arrestation le mois dernier après que des agents du FBI l’ont retracée dans une rencontre avec un informateur du gouvernement. Selon les agents, l'éducatrice de 46 ans a fourni les noms de ceux qui devaient être tués et a versé un acompte de 750 $ pour le premier meurtre.

Les procureurs affirment que le complot a été orchestré par Hysen Sherifi, condamné le mois dernier à 45 ans de prison pour un complot visant à attaquer une base de la Marine à Quantico, en Virginie. Shkumbin Sherifi, 21 ans, le frère d’Hysen, a également été arrêté pour sa participation au complot en vue de la décapitation des témoins.

L’avocat d’Elshiekh, Charles Swift, a demandé au public de garder l’esprit ouvert au sujet de sa cliente jusqu’à ce que tous les faits soient connus. Il dit qu’elle a été manipulée par un homme «méchant», se référant à Hysen Sherifi. «Elle n'a joué aucun rôle dans le choix de ceux qui seraient attaqués, a-t-il dit sur la preuve du gouvernement. Son rôle s’est limité à remettre de l’argent et des messages.»

Les procureurs ont affirmé vendredi qu’Elshiekh avait assisté au procès d’Hysen Sherifi l’année dernière et qu’elle lui avait écrit des lettres ainsi qu’à d’autres accusés qui ont été condamnés. Il lui a répondu et a demandé son numéro de téléphone. Il lui a également envoyé des bracelets qu'il avait faits en prison, selon le FBI. Elshiekh s’est divorcée en 2010. Hysen Sherifi est marié à une femme qui vit dans son pays natal, le Kosovo. Elshiekh dirige le programme pour les enfants exceptionnels de la Sterling Montessori Academy de Morrisville, une école privée subventionnée par l'État. Elle est en congé depuis son arrestation.

 

 

Source : Woman charged in beheading plot held without bond, AP, 3 février 2012. Extraits traduits par Poste de veille

Retour à l'accueil