Si la gauche soutenait Israël...

La paix au Proche-Orient peut être très rapide. Une paix solide, durable, qui ferait s’éteindre nombre de foyers de troubles ailleurs dans la région et dans le monde. Une paix qui priverait de leur prétexte guerrier bon nombre d’Etats et de dirigeants au cynisme dévorant.


israël,palestine,guerre,paix,La paix à portée de main, si...

La paix au Proche-Orient est simple: il suffit que toutes les nations et factions arabo-musulmanes reconnaissent le droit à l’existence d’Israël sur sa terre historique. Le monde changerait de visage en quelques mois. La stratégie de la tension cesserait, la peur d’un conflit des civilisations perdrait de sa force en peu de temps.

Les adversaires d’Israël n’ont forcément pas cette vision des choses. Eux disent: «Qu’Israël s’en aille et la paix reviendra». Mais pourquoi Israël s’en irait-il? Parce que les hébreux ont été chassés de cette terre de force? Parce que la minorité qui est resté sur place n’a pas eu accès à l’administration du pays? Parce que d’autres nations ont privé les habitants d’origine de leurs droits légitimes sur une terre où il n’y a jamais eu d’autre Etat depuis 2‘000 ans? Faut-il ici rappeler qu’Israël n’a pas volé leur pays aux arabes de Palestine puisqu’il n’y a jamais eu d’Etat palestinien?

Aujourd’hui on voit et entend la gauche européenne dénigrer systématiquement Israël et soutenir le Hamas palestinien. Au nom de quoi? Du droit du peuple à disposer de lui-même sans être opprimé.

Il faut alors rappeler qu’il n’y a jamais eu de peuple palestinien et que les habitants de cette région sont originaires des pays arabes voisins. Il faut rappeler à cette gauche que la lutte contre l’oppression et l’empêchement à vivre sur ses terre fait partie de sa doxa. La gauche soutient les kurdes et demande que ce peuple puisse créer son Etat et sa nation sur ses terres ancestrales et prévues dans des traités internationaux. Cette gauche s’offusque de voir qu’en Turquie les kurdes sont empêchés de porter un nom kurde!

Or on pourrait dire: Israël, Kurdistan, même combat.


Liberté, liberté chérie
israël,palestine,guerre,paix,
C’est le combat pour la liberté des peuples et pour leur autonomie politique. Logiquement la gauche européenne devrait donc soutenir Israël sans réserve. Et manifester en masse contre le terrorisme palestinien.

Faut-il aussi rappeler qu’Israël est le seul Etat au monde à être directement et ouvertement menacé d’anéantissement physique? Comment la gauche peut-elle accepter sans broncher cette menace sur la liberté et la libre détermination du peuple hébreu?

Si la gauche européenne soutenait Israël sans réserve - seule vraie démocratie de la région, si elle manifestait en masse contre les dictatures arabo-musulmanes, si elle dénonçait sans ambiguïté l’absence de liberté d’expression de ces régimes, elle serait cohérente avec sa doxa et gagnerait un crédit immense dans toute l’Europe.

Si la gauche et la droite européennes s’alliaient pour soutenir Israël, pour demander la fin des subventions communautaires au Hamas et à l’Autorité palestinienne, il ne faudrait peut-être pas longtemps pour que les nations arabo-musulmanes reconnaissent le droit à l’existence d’Israël et que la paix s’installe. En cascade tous les mouvements islamistes perdraient leur puissance, car leur fond de commerce anti-occidental est ancré sur la volonté de détruire Israël. Faire front en Europe contre le terrorisme du Hamas et pour le droit à l'existence d'Israël c'est protéger notre culture humaniste, c'est défendre la paix mondiale.


La responsabilité de la gauche européenne

Cette gauche européenne soutient des régimes dictatoriaux contre Israël, simplement parce qu’elle tente de donner des gages de fidélité à ses propres troupes. Dénigrer Israël et les Etats-Unis n’est qu’un prétexte à exister. La gauche en Europe est-elle encore imprégné de l’idée que le juif est la source de tous les maux, comme le dit Pilar Rahola?

Pilar Rahola est une politicienne espagnole, femme de gauche, fille d’antifascistes. En tant que personnalité de gauche elle tient un discours très audacieux sur l’attitude des gauches européennes à l’égard d’Israël:

«Pourquoi n’y a-t-il aucun outrage (ndlr: aucune indignation) contre les atrocités du terrorisme contre Israël ?
Pourquoi ne défendent-t ils pas - la gauche - le droit d’existence d’Israël ?
Pourquoi la gauche reste-elle si silencieuse contre le fanatisme Islamique ?
Pourquoi ce soutien ambigu de la cause palestinienne avec la défense du terrorisme Palestinien ?
israël,palestine,guerre,paix,Et pour finir, la question à 1 million de dollars, pourquoi les gauches Européenne et du monde s’acharnent-elles sur les Etats-Unis et Israël et pas sur les pires dictatures de la planète ?
Les 2 plus solides démocraties ayant subies les plus sanglantes attaques terroristes, la gauche ne s’en soucie guère.»



Puis elle ajoute:

«À chaque forum européen pro-palestinien j’entends les hurlements hystériques des gauchistes "nous voulons la liberté pour le peuple !"
Faux !
Ils ne sont jamais concernés par la liberté des gens de Syrie, du Yémen, d’Iran, du Soudan, ou d’autres nations où les droits fondamentaux sont bafoués.
Et ils ne se sont jamais préoccupés quand le Hamas a détruit la liberté des Palestiniens.
Ils sont seulement concernés par l’utilisation du concept de liberté palestinienne comme une arme contre la liberté israélienne.

La conséquence résultante de ces pathologies idéologiques est la manipulation des médias. La presse internationale n’arrange pas les choses, elle les endommage par ses publications sur la question israélo-palestinienne.
Sur ce sujet les médias n’informent pas, ils font de la propagande.»

Si la gauche européenne soutenait Israël le monde changerait en mieux. Soutenir Israël est son devoir moral et politique.

Aujourd’hui, la paix dans cette région et dans le monde repose donc largement sur les épaules de cette gauche. Mais aura-t-elle ce courage? Rien n’est moins sûr.

Tant qu’elle ne reviendra pas à ses fondamentaux, tant qu’Israël sera désigné par cette gauche européenne d’agresseur, Israël répondra avec violence aux attaques palestiniennes, attaques réalisées au moyen d’armes achetées avec entre autres les subventions européennes. Car, ne l’oublions pas: Israël est le seul Etat au monde à être menacé d’anéantissement.

 

 

 

 

 

 

sources

link

 http://www.pilarrahola.com/3_0/ENTREVISTAS/default.cfm?

ID=169http://www.nuitdorient.com/n3460.htm

Retour à l'accueil