Oui, je sais, quand on généralise en disant « les » et une communauté d’êtres humains, quelle qu’elle soit, on risque automatiquement l’accusation de racisme. Et pourtant… je vais m’y risquer, vous allez voir, ça n’a rien de dangereux, sauf pour les antiracistes. Je me lance, accrochez-vous : les Asiatiques posent infiniment moins de problèmes que les Maghrébins en France.

Ça y est, ça va, tout le monde est toujours là ? Pour ceux qui auraient une attaque, si vous avez encore la force de lire ces lignes, respirez fort, ça devrait passer tout seul. Pour les autres, bravo, vous n’êtes pas antiracistes, mais juste prêts à entendre les faits tels qu’ils sont.

Si je voulais me protéger encore plus du politiquement correct, je balancerais maintenant une citation du général de Gaulle, comme celle-ci par exemple : « Si une communauté n’est pas acceptée, c’est qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème. Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre. Quand elle ne fournit que du bien, tout le monde lui ouvre les bras. Mais il ne faut pas qu’elle vienne chez nous imposer ses mœurs. »

Mais je ne le ferai pas, je ne m’abaisserai pas à cette facilité qui consiste à prendre un homme public insoupçonnable pour me cacher derrière… Cependant, que nous dit le Général avec cette citation rapportée par son fils Philippe ? Qu’une communauté est en partie responsable du racisme qui la frappe. Or que constatons-nous s’agissant des Asiatiques ? C’est qu’il n’y a aucun racisme qui les frappe. À tel point qu’on n’en parle jamais, et qu’on oublie même que la France compte plusieurs centaines de milliers d’Asiatiques. Et quand on compare cela avec les Maghrébins, qui eux souffrent d’un racisme déchaîné, on reste dubitatif : pourquoi une telle différence de traitement ? Je croyais pourtant que tout n’était pas tout noir ou tout blanc, et pourtant…

Pour parvenir à avancer dans cette comparaison, voire à conclure si l’on parvient à l’évidence, j’applique comme toujours une démarche scientifique.

Les Maghrébins ont été colonisés, on nous explique donc que le racisme qui les frappe vient notamment de cette perception inférieure de l’ex-colonisé pour l’ex-colon. Vrai ou pas, les Asiatiques ont été colonisés également, que ce soit en ex-Indochine, voire en Chine.

Les Maghrébins ont une couleur de peau différente, on nous explique par conséquent qu’ils rencontrent plus de résistance pour s’intégrer parmi le reste de la population que les immigrés blancs. Vrai ou pas, les Asiatiques ont une couleur de peau différente également.

Les Maghrébins ont des patronymes différents, on nous explique dès lors qu’ils sont facilement identifiés et donc discriminés. Vrai ou pas, les Asiatiques ont un patronyme différent également.

Les Maghrébins ont émigré en France depuis moins d’un siècle, on nous explique subséquemment qu’il faut du temps pour qu’ils acquièrent les fondamentaux de la République et de la culture française. Vrai ou pas, les Asiatiques ont émigré en France depuis moins d’un siècle également.

Les Maghrébins sont plusieurs millions, on nous explique ainsi que cela joue sur les discriminations dont ils sont victimes. Vrai ou pas, les Asiatiques sont plusieurs centaines de milliers.

Les Maghrébins ont une culture différente, des traditions différentes, on nous explique conséquemment qu’ils sont moins facilement acceptés que les immigrés ayant une culture et des traditions occidentales. Vrai ou pas, les Asiatiques ont eux aussi une culture et des traditions complètement différentes des nôtres également.

Une fois qu’on a fait le tour de ces différences qui n’en sont pas, ne restent que deux choses à étudier : la religion, et la race.

Les antiracistes vous diront, et ils auront raison, cela ne vient pas de la race. Ne nous étendons donc pas là-dessus.

Ne reste donc que la religion, nous pouvons tous être d’accord là-dessus, antiracistes, a-racistes (comme le responsable de ce blog aime à se qualifier), et ceux qui veulent faire baisser le racisme. Or quelle est la religion que partage une majorité de Maghrébins ? L’islam. Pas les Asiatiques. CQFD.

C’est l’islam qui est incompatible avec la France, et qui est source de racisme, non la couleur de peau, la culture d’origine, les traditions d’origine, la démographie, le patronyme, l’immigration récente, ni la colonisation.

Jean Robin

Retour à l'accueil