HARTOUM (Soudan) - Une foule de musulmans a détruit samedi un centre religieux protestant à Khartoum, a déclaré son pasteur dimanche, dans un climat d’exaltation nationaliste après que le Soudan eut affirmé avoir libéré une zone pétrolière occupée par le Soudan du Sud.

La plupart d’entre eux étaient des extrémistes islamistes, a déclaré à l’AFP le pasteur, Youssif Matar Kodi. Ce sont les seules personnes à faire de telles choses, a-t-il poursuivi.

Il a ajouté que des centaines de personnes avaient attaqué samedi matin la ferme et le centre de formation dirigés par l’église évangélique presbytérienne du Soudan.

Ils ont brûlé des bibles et mis le feu au centre de formation des évêques, ainsi qu’aux résidences des étudiants, a-t-il ajouté. Trois salles de prière ont également été incendiées.

Le Soudan, en majorité musulman, traverse actuellement une phase de vives tensions avec le Soudan du Sud principalement chrétien et animiste, au sujet de la région frontalière et riche en pétrole de Heglig.

http://www.romandie.com/news/n/_Des_mus ... 166759.asp

Retour à l'accueil