Dans un article intitulé « Explosions de Boston - Cherchez les juifs » publié sur le site jordanien Ammon News, le journaliste jordanien d´origine palestinienne As´ad Al-´Azouni, réputé pour ses articles antisémites, écrit que les juifs et la « droite américaine » sont responsables de la récente explosion de Boston, tout comme ils sont à l’origine des attentats du 11/9. Il affirme que l´attaque visait à empêcher le président américain Barack Obama d´arriver paisiblement au bout de son second mandat.


Al-´Azouni, dont plusieurs publications ont déjà été traduites et publiées par MEMRI,a dernièrement été licencié du quotidien jordanien
Al-Arab Al Yawm pour avoir signé un article imputant aux juifs toutes les guerres, tous les complots et la corruption dans le monde. [1] Suite à son licenciement, Al-´Azouni a estimé que c´est la diffusion de cet article par MEMRI qui lui a fait perdre son emploi. [2]  Extraits de l´article sur l´explosion de Boston : [3]

As´ad Al-´Azouni (Photo : ammonnews.net)


« On sait depuis belle lurette que les Etats-Unis sont l´épicentre d´un plan juif qui vise à leur nuire en les détrônant de leur statut d’unique superpuissance - [une manœuvre] conforme à la démarche juive d’exploitation des autres. Le sort [de l´Amérique] ne sera pas plus enviable que celui de la Grande-Bretagne, les entrailles d’où a émergé Israël. Pas plus que celui des Etats arabes qui ont permis la création d´Israël, et qui ne seront pas épargnés du projet juif de les anéantir.


« La Grande-Bretagne est la superpuissance qui a violé toutes les lois, à la fois naturelles et humaines, lorsqu´elle a créé Israël afin de se débarrasser des juifs et de se garder un Etat anglo-chrétien purgé de juifs. Mais ensuite ils se sont renforcés en Palestine, en émigrant [là-bas], ils ont chassé les Britanniques de Palestine, considérant [la Grande-Bretagne] comme un Etat occupant. Et maintenant, ils détruisent les régimes arabes qui les ont soutenus.


« Ils [les juifs] ont conclu une alliance avec Hitler le nazi, vu comme le premier dirigeant occidental qui leur a promis la Palestine. Ils ont convenu de [lui] remettre les juifs vieux et malades, pour qu’ils soient éliminés comme Hitler l´entendait, et en contrepartie, il leur a permis d´envoyer les jeunes juifs en Palestine. Je ne sais pas si [Hitler] l’a fait sciemment ou s’il a été trompé par les juifs, parce qu´après la guerre, les juifs ont pillé l’Allemagne sous prétexte qu´Hitler avait brûlé les juifs...


« Au début, ils ont affirmé qu´Hitler avait tué 40 millions [de juifs], mais la communauté internationale a été scandalisée par l´ampleur de ce mensonge et ils ont été forcés de se rétracter. Ensuite, ils ont affirmé que le nazi Hitler avait exterminé 24 millions de juifs, mais ce mensonge a encore indigné la communauté internationale : ils ont réduit le nombre à six millions, et n’ont plus rétrocédé.


« Nous n´oublierons jamais les attentats terroristes du 11 septembre 2001 qui ont secoué l´Amérique. Mais en y réfléchissant, on comprendra que les juifs et leurs alliés au sein de la droite américaine ont commis ce crime odieux afin d’entraîner l´Amérique dans des guerres d´usure en Afghanistan et en Irak, de les empêcher de récupérer et de continuer d’exercer des pressions sur Israël pour le forcer à régler le problème palestinien par la création d´un Etat palestinien. Ils ont essayé à plusieurs reprises de convaincre le président Obama d´attaquer l´Iran [en laissant Israël] perpétrer [l´attaque], mais il a refusé. Lors de sa dernière visite dans la région, il a promis de faire de sérieux efforts pour résoudre le problème palestinien, et a affirmé aux Israéliens que John Kerry serait la cheville ouvrière de l´Amérique pour la paix dans la région.


« [En se plaçant] de ce point de vue, [nous constatons que] l’explosion des Tours [jumelles] visait à impliquer l´Amérique au Moyen-Orient, alors que les bombardements de Boston et ses répercussions étaient destinés à dissuader l´Amérique de tenter de faire pression sur Israël pour faire avancer le processus de paix dans la région.


« Le plus déconcertant dans ce contexte est que [l´ancien président américain George] Bush Jr. a révélé l´identité des auteurs des attentats du 11 septembre. Il a affirmé qu´ils étaient  membres d´Al-Qaïda et qu´il avait en sa possession leurs passeports, trouvés dans les décombres des deux tours. L´incendie qui, comme nous le savons, a consumé l´acier... n´avait pas réussi à brûler ces passeports, Dieu merci. Le président Obama est plus intelligent que son prédécesseur et comprend les règles du jeu. Il n´a pas révélé [le nom des] auteurs [de Boston] et n’a blâmé personne, et on a dit que l´opération était [une affaire] intérieure...


« L´attentat [qui a eu lieu] pendant le marathon de Boston, près de la ligne d´arrivée, porte clairement l´emprunte des Juifs. C´est un message adressé au président Obama pour qu´il arrête de chercher des noises à Israël. Ces explosions n’étaient probablement pas le premier avertissement à l´adresse du président Obama, ni le dernier, puisqu’ils ne le laisseront pas profiter de son second mandat, et ont même décidé de le prendre personnellement pour cible.


« Selon des sources américaines, une semaine avant le marathon, les policiers bostoniens avaient commencé à s´entraîner, avec des chiens, à éteindre des incendies dans la zone. Ces explosions sont un autre maillon de la chaîne d´attentats dont l´Amérique a été témoin en Oklahoma et ailleurs.


« Les juifs et leurs alliés au sein de la droite américaine - qui nourrissent une haine intense envers quiconque n´est pas blanc et regrettent toujours qu´un président noir occupe la Maison Blanche - ne laisseront pas le président Obama s’acquitter de son second mandat sans encombre. Comme d´habitude, il est impossible de conclure une alliance avec les juifs. Ils n´ont aucune loyauté envers ceux qui leur ont été utiles, et la trahison est dans leur nature. »
 
Notes :


[1] Pour cet article, voir Dépêche spéciale de MEMRI n° 4323, Columnist in Jordanian Daily: Jews and Peace Are Incompatible; ´The Protocols of the Elders of Zion´ Is ´Proof That They [Work] To Prevent Peace´, 29 novembre 2011.
Pour consulter d´autres articles d’Al-´Azouni, voir la Dépêche spéciale n° 5021, Jordanian Journalist: The Jews Owe Their Homeland To Hitler, 24 octobre 2012 ; Dépêche spéciale n° 4704, Jordanian Writer: The Jews Use Christian Blood To Make Matzas, 7 mai 2012.
[2] Ammonnews.net, 13 mars 2013.
[3] Ammonnews.net, 17 avril 2013. L´article a également été publié sur m.hewar.org, le 17 avril 2013.

 

Pour adresser un email au MEMRI ou faire une donation, écrire à : memri@memrieurope.org.

 

Retour à l'accueil