Dans un article publié sur le site de nouvelles jordanien donianews.net, le journaliste ‘Adnan Al-Rousan compare les juifs à une maladie maligne qui se propage à travers le monde et doit être prise à la racine. Selon lui, les juifs sont des terroristes méprisables qui nuisent intentionnellement à l’islam et au prophète Mahomet, perpètrent de nombreux massacres, et ne souhaitent faire la paix avec personne.
Ci-dessous quelques extraits de l’article :
[1]  


"Les juifs sont derrière les catastrophes [qui affectent
] tous les peuples de ce monde. Les juifs sont derrière tous les maux de la nation arabe et islamique. Ce sont les juifs qui encouragent la rivalité entre chrétiens et musulmans, car c’est seulement grâce à cette rivalité qu’ils peuvent prendre le contrôle des ressources de la planète. Les juifs sont une maladie qui se propage dans tout le corps, et le monde ne se reposera que lorsqu’il aura extrait cette maladie à la racine.

 

Ce sont les juifs qui ont financé le film [L’Innocence des musulmans], une atteinte au Prophète, et plusieurs Américains, dans leur extrême folie, ont produit ce film, éveillant le ressentiment des musulmans qui a mené à l’assassinat de l’ambassadeur américain à Benghazi... Les juifs savent que les musulmans ne peuvent réagir à une attaque contre le prophète Mahomet en heurtant la foi chrétienne ou juive, ou en maudissant un autre prophète, car la morale musulmane n’est pas celle des juifs ou des croisés extrémistes aux Etats-Unis, et l’islam est une religion puissante qui ne s’abaissera pas à ce niveau de dialogue. Le puissant islam a bâti des villes, des pays et des cultures, et n’a pas commis d’actes de massacre comme les juifs, qui furent cruels avec les enfants à [Kafr] Qana, Djénine, Hébron, Jérusalem et Gaza. Les juifs sont lâches dans la guerre ; rappelons-nous la guerre du Liban-Sud [en 2006] et les photos de soldats israéliens pleurant et emballant leurs couches par « bravoure et courage ».

Personne n’aime les juifs et personne ne les a jamais aimés. Ce sont des usuriers, des escrocs, des tricheurs ; ils font de fausses promesses, et ce sont des voleurs. Je ne vous demanderais pas de lire le Coran pour connaître les traits des juifs ; [à la place] je vous présenterais le témoignage de l’un d’eux. Lisez la pièce de Shakespeare Le Marchand de Venise pour comprendre comment le juif agit et pense ; observez le comportement des juifs envers les chrétiens. Après, les Croisés aux États-Unis et dans certains pays européens viennent nous donner des leçons sur l’antisémitisme et le judaïsme, alors que nous connaissons les juifs mieux que quiconque.

Que gagnent les juifs à maudire le prophète Mahomet, eux et les reliquats des nouveaux Croisés aux Etats-Unis ? Qui est responsable du crime d’avoir [versé] le sang de l’ambassadeur américain à Benghazi et des conséquences qui peuvent en découler ? Qui saurait alléger les souffrances des musulmans, qui ne peuvent fermer les yeux lorsqu’on s’en prend à leurs croyances et leur religion ? Alors, qui est le terroriste ? Ne sont-ce pas les juifs qui sont les misérables terroristes, un peuple méprisable qui ne veut la paix avec personne au monde ? Ne sont-ce pas eux les terroristes qui attaquent les croyances des peuples et des nations pour nulle autre raison que [leur amour de] l’agression, de la condamnation et de la calomnie ?

Un jour, ils partiront d’ici, humiliés et bannis. Nous les chasserons de Palestine, de toute la Palestine... Le juif ne peut vivre sans pointer sa gâchette sur des femmes et des enfants... Ils quitteront notre pays tôt ou tard. Ils partiront parce que ce sont des étrangers, ils partiront parce qu’Allah l’a promis, et ils partiront aussi parce qu’ils sont stupides.


Note :

[1]   Donianews.net, le 12 septembre 2012.

 

 

Pour adresser un email au MEMRI ou faire une donation, écrire à : memri@memrieurope.org.

Retour à l'accueil