Extraits d´une interview de Tawfiq Okacha, diffusée sur la télévision égyptienne Al-Fareen, dont il est le propriétaire (18 février 2012) :

Voir les extraits-vidéo sous-titrés en anglais : http://www.memri.org/clip/en/0/0/0/0/0/0/3444.htm

"C´est une politique économique juive. Je le dis haut et fort : juive ! Le but est de voler l´argent des pauvres"

Tawfiq Okacha : Je supplie les téléspectateurs : N´appelez pas les numéros de téléphone qui apparaissent sur vos écrans ! On vous dit : un appel ne coûte que 19 ou 54 [livres]. C´est une politique économique juive. Je le dis haut et fort : juive !

Le but est plus particulièrement de voler l´argent des pauvres. Comment cela ? Voyons qui appelle ces numéros. Admettons qu´on vous dise : "Il y 5000 livres égyptiennes à gagner". Quelqu´un d´aisé se dira : "Pas la peine de s´embêter pour seulement 5000 livres". Mais un pauvre type désargenté ne peut que rêver de ces 5000 livres. Donc il appelle, et il se retrouve à dépenser 200 ou 300 livres. Il ne reçoit pas les 5000 livres. Tout ce qu´il reçoit, c´est 5000 claques sur le dos ou la nuque. C´est l´industrie qui consiste à jouer avec les rêves des pauvres.

Cette politique économique vise à détruire les pauvres et leurs aspirations, et à leur infliger des maladies mentales. C´est parce qu´il y a beaucoup de pauvres, et parce que les Juifs sont peu nombreux. Il n´y a que 17 ou 18 millions [de Juifs] dans le monde, et par conséquent, ils ne peuvent pas gouverner - car il y a des milliards d´humains dans le monde. [Donc les Juifs se disent] : "Tout d´abord, nous devons diviser ces milliards en plusieurs groupes. Ensuite, nous devons faire en sorte de pouvoir nous passer du plus grand nombre de personnes possible, afin de mieux les contrôler".


Vous vous souvenez d´Hitler, qui a rassemblé tous ceux qu´il considérait comme inutiles, Juifs compris, pour les envoyer aux fours crématoires ? Il a pris les Juifs, les personnes ayant des besoins spéciaux, les personnes âgées ; il les a tous rassemblés et envoyés aux fours crématoires. Il a dit : [Tuons-les] tous afin de faire du monde un endroit plus propre. C´était un homme stupide.

"Les [Juifs] recourent à la même politique qu´Hitler, mais d´une manière différente - sans effusion de sang"

Les [Juifs] recourent à la même politique qu´Hitler, mais d´une manière différente - sans effusion de sang. Toutefois, leurs méthodes engendrent bien des effusions de sang ailleurs dans le monde, comme en Palestine, en Irak, en Libye, au Yémen et en Syrie. Là-bas, ils mettent en pratique leur politique sanguinaire.

[...]

En ce moment, Al-Faraeen est regardée sur 42 321 000 téléviseurs. C´est le nombre de postes de télévision, pas de téléspectateurs - il y a une différence. Si nous supposons qu´en moyenne, deux personnes se trouvent devant chaque téléviseur, nous obtenons le chiffre de 86 642 000 téléspectateurs, pour la zone couverte par le [satellite] Nilesat.

Gardez à l´esprit qu´il s´agit là du nombre de postes branchés sur Al-Faraeen. Il peut y avoir une, deux, cinq, ou dix personnes assises devant un téléviseur. Si l´on prend en compte les cafés, les clubs et autres lieux de rencontres, on atteint une moyenne de quatre personnes [par poste de télévision]. Or en multipliant 42 [millions] par 4, on obtient 176 millions de téléspectateurs.
Plus ou moins.


Considérons les chiffres de la première chaîne de télévision arabe. Selon eux en tous cas... […]

Allah soit loué, les Arabes commencent à distinguer la vérité du mensonge, [à comprendre] quelles sont les chaînes de télévision qui collaborent avec les renseignements américains, britanniques et israéliens, et quelles sont les chaînes de télévision patriotiques, qui aiment leur patrie et la nation arabe. Allah soit loué.

En fait, je voudrais... Bien sûr, il n´y a aucune comparaison. Allah soit loué, Allah soit loué, Allah soit loué, nous devons prier Allah pour le remercier que la différence entre le nombre de téléspectateurs de la première chaîne de télévision arabe et Al-Faraeen soit à l´avantage d´Al-Faraeen, qui a 120 millions de téléspectateurs de plus. Et nous n´avons pas de publicité ! Pensez-y, et vous vous rendrez compte du complot. [...]

 memri@memrieurope.org.

Retour à l'accueil