Tunisie: des milliers de manifestants pour la charia dans la constitution

Lis moi avec webReader

Plusieurs milliers de manifestants ont manifesté aujourd’hui devant le siège de l’Assemblée nationale constituante à Tunis pour réclamer l’application de la charia dans la future constitution du pays, a constaté une journaliste de l’AFP. " Le peuple veut l’application de la charia de Dieu! " " Notre Coran est notre constitution! ", " Pas de constitution sans la charia ", criaient les manifestants, appartenant en majorité à la mouvance salafiste. " Ni laïque ni scientifique, la Tunisie est un Etat islamique ", chantaient-ils aussi. Femmes d’un côté, hommes de l’autre, ils brandissaient des drapeaux noirs de l’islam mais aussi quelques drapeaux tunisiens. La foule grossissait peu à peu après la fin du prêche du vendredi. L’appel à la " manifestation du vendredi pour soutenir la charia ", la loi islamique, a été lancé par plusieurs groupes islamistes et de la mouvance salafiste.

Elle se déroule alors que les constituants ont commencé à travailler à la rédaction de la constitution de la Tunisie. La référence à la charia comme " source principale de la législation ", réclamée par les islamistes, suscite d’âpres débats au sein de l’Assemblée, élue fin octobre et dominée par le parti islamiste Ennahda. " Nous sommes ici pour réclamer pacifiquement l’application de la charia dans la nouvelle constitution. Nous n’imposons rien avec la force au peuple tunisien, on veut que le peuple lui même soit convaincu de ces principes ", a déclaré à l’AFP Marouan, un commerçant de 24 ans. " Les médias véhiculent de fausses idées sur le salafisme qui aurait recours à la violence et nous disons clairement que nous sommes contre toute forme de violence et n’imposerons rien avec la force ", a-t-il ajouté.

 

AFP via http://www.algerie-plus.

Retour à l'accueil