Le ministère des Affaires religieuses a annoncé, dans un communiqué rendu public lundi 19 mars 2012, l’institution d’une «Journée nationale du Saint Coran». Objectif : faire connaître le contenu du Livre saint et ses dispositions, ainsi que son impact sur la réforme, le développement humain, la concorde nationale et la fraternité humaine.

Le même communiqué a dénoncé les actes de profanation du Coran et de la mosquée commis vendredi dernier à Ben Guerdane, tout en précisant qu’il faut considérer de tels incidents comme étant des actes isolés.

 

 

R.B.H/ http://www.businessnews.com.

Retour à l'accueil