La Turquie démontre, par cette inculpation, qu'elle n'a pas sa place au sein de l'UE. Ce pays ne tolère aucune critique et des dizaines de journalistes sont emprisonnés. Voir sur le site de Reporters sans frontières. Dans un article paru hier, Justin Vela écrit dans le magazine Forein Policy que depuis les deux dernières années, des milliers de citoyens trucs qui ont critiqué le gouvernement ont été détenus après avoir été arrêtés par la police au terme d'une descente dans leur maison en pleine nuit.

Ci-dessous, un extrait du documentaire pour lequel la Turquie réclame l'emprisonnement de Sarah Ferguson :


 

________________________

Le parquet d'Ankara a inculpé Sarah Ferguson, duchesse d'York et ex-épouse du second fils de la reine Elizabeth, Andrew, à propos dun documentaire dénonçant les conditions de vie dans les orphelinats turcs, a rapporté jeudi l'agence de presse Anatolie.

La duchesse dYork est accusée d'atteinte à la vie privée de cinq enfants de l'orphelinat pour enfants handicapés de Saray, dans la banlieue d'Ankara, où elle avait filmé en septembre 2008 avec une caméra cachée, précise l'agence. Le ministère public réclame une condamnation de 7 ans à 22 ans et demi de réclusion criminelle. En 2009, une cour d'Ankara avait demandé l'extradition vers la Turquie de Sarah Ferguson, réclamant aussi l'aide du Royaume-Uni pour pouvoir la poursuivre en justice en vertu d'un accord bilatéral de coopération judiciaire. L'agence de presse Anatolie précise que Londres a refusé cette demande en 2011.

Un porte-parole de Sarah Ferguson a qualifé de nouveau pour tout le monde le développement judiciaire de jeudi. La duchesse d'York a coopéré étroitement avec les autorités tant turques que britanniques tout au long de cette affaire, a fait valoir le porte-parole. Le gouvernement britannique a refusé d'accéder à la demande d'aide formulée par la Turquie, donc d'un point de vue britannique, le ministère de l'Intérieur nous avait indiqué que le dossier était clos, a poursuivi ce porte-parole. Le refus britannique était motivé par le fait que l'aide requise aurait pu compromettre la souveraineté, la sécurité, l'ordre public et d'autres intérêts essentiels du Royaume-Uni, a-t-il expliqué.

Le documentaire avait été diffusé sur la chaîne de télévision privée britannique ITV1 en novembre 2008. Il montre des scènes pénibles, dont celle dun garçon handicapé étendu dans un couloir où il a rampé pour s'approcher de la lumière du soleil, et un autre qui est enfermé dans une boîte en bois. Ankara a accusé Sarah Ferguson de malveillance et d'avoir voulu entacher la réputation de la Turquie, à l'heure où elle cherche à entrer dans l'Union européenne. Aucune date n'a été établie pour son procès qui doit se dérouler dans ces conditions par contumace.

 

 

Source : AFP via Romandie.com, 12 janvier 2012 via Poste de veille

Retour à l'accueil