Pour voir la vidéo sous-titrée en anglais, cliquez ici.

 


Ci-dessous des extraits d´une interview d’Umm Osama, l´épouse du député du Hamas Khalil Al-Hayya, diffusée sur Al-Aqsa TV le 2 décembre 2012.

Umm Osama : Les femmes de Palestine jouent un grand rôle dans l´éducation de leurs enfants en les encourageant à mener le djihad au nom d´Allah. C´est incontestablement ce qu´une femme peut faire de plus glorieux. Les femmes jouent leur rôle et ne sont pas inférieures aux hommes. Quand un homme part mener le djihad, sa femme ne dit pas « N´y vas pas » ni ne tente de l´arrêter. Elle l’encourage et le soutient. C’est elle qui prépare son équipement, lui dit adieu, et salue [son djihad].

Elle inculque à ses enfants l´amour du djihad et du martyre au nom d´Allah. Si toutes les mères empêchaient leur fils de mener le djihad au nom d´Allah, qui ferait le djihad ? Qui soutiendrait la Palestine ? La Palestine nous est chère, et son prix se paie avec les restes de nos corps et avec notre âme.

La récompense d´Allah n’est-elle pas précieuse ? La récompense d´Allah est le Paradis. Le Paradis nous réclame notre sang, les restes de nos corps, et nos efforts.

[...]

Ma sœur, le djihad nous est ordonné. Il est de notre devoir de mener le djihad : soit nous menons le djihad, soit...

Journaliste : Nous voulons mourir en martyrs.

Umm Osama : En effet. Je prie sans arrêt : « Allah, fasse que nous finissions nos jours en martyrs. » Je prie pour cela, pour mon mari et mes enfants aussi. Aucun de nous ne veut mourir dans son lit. Nous prions pour qu’Allah nous accorde le Paradis.

[...]
 

 

Pour adresser un email au MEMRI ou faire une donation, écrire à : memri@memrieurope.org.

Pour consulter l’intégralité des dépêches de MEMRI en français et les archives, libres d’accès, visiter le site www.memri.org/french.

Retour à l'accueil