L’an dernier déjà, le temple protestant de Montriond (près de Lausanne, en Suisse) avait déjà été vandalisé : des inconnus avaient tiré à la carabine à air comprimé contre ses vitraux. Dans la nuit de dimanche à lundi, l’agression a été plus grave puisque d’autres inconnus y ont mis le feu après avoir fracturé la porte d’entrée : la table de communion et une Bible ancienne ont été incendiées. Les dégâts sont relativement mineurs, mais l’agression n’est pas anodine : « Ce n’est pas du vandalisme gratuit, ils ont ciblé des symboles chrétiens, a déclaré un membre de cette paroisse protestante, c’est une atteinte à notre liberté de croire. Cela touche où cela fait mal ».

D.H.

Source : 24 Heures (Lausanne, Suisse)/ http://www.christianophobie.fr/

Retour à l'accueil