C’était prévisible depuis plusieurs semaines (voir ici) et, encore une fois, les autorités égyptiennes sont restées les bras croisés…

 

 L’église copte Saint-Georges (Mar Gerges) du village d’Elmarenab (Assouan) a été attaquée, vendredi après-midi, par une foule de trois milles islamistes menés par des salafistes et fanatisée par les imans de plus de vingt mosquées de la région lors de la « prière du vendredi » – on constate ainsi l’effet “spirituel” de ces prières sur les adeptes mahométans. Elle a été incendiée et le peu qui en restait démoli. Pour faire bonne mesure, ces adeptes de la « religion de paix et de tolérance », n’étant pas encore rassasiés de leurs destructions, s’en sont pris à des maisons et des commerces de chrétiens. Après les avoir pillés, quatre maisons et deux boutiques ont été entièrement détruites. C’est la troisième église copte à être réduite en cendres en Égypte depuis sept mois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source : Compass Direct News/

Daniel Hamiche

Retour à l'accueil