Egypte : "si nous prenons le pouvoir, nous soumettrons le monde entier à la charia". Tout ce que vous aimeriez savoir sur les intentions des musulmans et n'avez jamais osé demander sachant que les musulmans ne se sentent pas assez forts pour
 vous les révéler...

 
Cheikh Adel Shehato
____________________

Le 13 août 2011, le quotidien égyptien Roz Al-Youssef a publié une interview du cheikh Adel Shehato, un haut responsable du Jihad islamique égyptien (JIE) libéré de prison le 23 mars dans le sillage de la révolution égyptienne. Il avait été emprisonné en 1991 à son retour d'un séjour de trois ans en Afghanistan.

Dans l'interview, Shehato a exprimé sa complète opposition à la démocratie, «car ce n’est pas la croyance des musulmans mais celle des juifs et des chrétiens».

Il a dit que même si la mise en oeuvre de la charia n'est pas l'un des objectifs déclarés des jeunes révolutionnaires arabes, les moudjahidines partagent néanmoins leur aspiration à renverser les dirigeants arabes, qu'ils ont toujours considéré comme «des infidèles devant être exécutés parce qu’ils ne gouvernent pas conformément à la charia». Il a cependant ajouté que «quand la loi d'Allah sera appliquée, le rôle du peuple prendra fin et Allah régnera en maître». Il a poursuivi en disant que bien qu'il soutienne l'idéologie d'Al-Qaïda, la charia ne sera pas imposée par la violence mais par la da'wa (prédication) et que la violence ne sera utilisée qu'à l'encontre des princes arabes infidèles.

Shehato affirme que si les moudjahidines prennent le pouvoir en Egypte, ils lanceront une campagne de conquêtes islamiques visant à soumettre le monde entier à la domination de l’islam. Des ambassadeurs musulmans seront nommés dans chaque pays et auront pour mandat de les inviter à adopter l’islam volontairement ; en cas de refus, la guerre leur sera livrée. Il a également décrit la nature de l'Etat islamique devant être instauré en Égypte : il n'y aura pas de relations commerciales ou culturelles avec les non-musulmans ; les sites touristiques des pyramides, du Sphinx et de Charm Al-Cheikh seront fermés «parce que les touristes viennent pour consommer de l’alcool et forniquer» ; les touristes souhaitant visiter l'Egypte devront se conformer aux conditions et aux lois de l'islam; l’art, la peinture, le chant, la danse et la sculpture seront interdits et la culture sera entièrement islamique. [...]

[Sur les chrétiens d'Égypte, il a déclaré ce qui suit]: «Il est inconcevable qu'ils occupent des fonctions judiciaires ou exécutives, par exemple dans l’armée ou la police. Les chrétiens sont libres de vénérer leur dieu dans leur église, mais s’ils causent des problèmes aux musulmans, je les exterminerai. Je suis guidé par la charia, qui stipule qu'ils doivent payer l'impôt jizya tout en étant maintenus dans un état d’humiliation». [...]
 
Photo : Egypte : "si nous prenons le pouvoir, nous soumettrons le monde entier à la charia" Tout ce que vous aimeriez savoir sur les intentions des musulmans et n'avez jamais osé demander sachant que les musulmans ne se sentent pas assez forts pour vous les révéler... Une interview d'un islamiste dans un média égyptien, à dresser les cheveux sur la tête. Cheikh Adel Shehato ____________________ Le 13 août 2011, le quotidien égyptien Roz Al-Youssef a publié une interview du cheikh Adel Shehato, un haut responsable du Jihad islamique égyptien (JIE) libéré de prison le 23 mars dans le sillage de la révolution égyptienne. Il avait été emprisonné en 1991 à son retour d'un séjour de trois ans en Afghanistan. Dans l'interview, Shehato a exprimé sa complète opposition à la démocratie, «car ce n’est pas la croyance des musulmans mais celle des juifs et des chrétiens». Il a dit que même si la mise en oeuvre de la charia n'est pas l'un des objectifs déclarés des jeunes révolutionnaires arabes, les moudjahidines partagent néanmoins leur aspiration à renverser les dirigeants arabes, qu'ils ont toujours considéré comme «des infidèles devant être exécutés parce qu’ils ne gouvernent pas conformément à la charia». Il a cependant ajouté que «quand la loi d'Allah sera appliquée, le rôle du peuple prendra fin et Allah régnera en maître». Il a poursuivi en disant que bien qu'il soutienne l'idéologie d'Al-Qaïda, la charia ne sera pas imposée par la violence mais par la da'wa (prédication) et que la violence ne sera utilisée qu'à l'encontre des princes arabes infidèles. Shehato affirme que si les moudjahidines prennent le pouvoir en Egypte, ils lanceront une campagne de conquêtes islamiques visant à soumettre le monde entier à la domination de l’islam. Des ambassadeurs musulmans seront nommés dans chaque pays et auront pour mandat de les inviter à adopter l’islam volontairement ; en cas de refus, la guerre leur sera livrée. Il a également décrit la nature de l'Etat islamique devant être instauré en Égypte : il n'y aura pas de relations commerciales ou culturelles avec les non-musulmans ; les sites touristiques des pyramides, du Sphinx et de Charm Al-Cheikh seront fermés «parce que les touristes viennent pour consommer de l’alcool et forniquer» ; les touristes souhaitant visiter l'Egypte devront se conformer aux conditions et aux lois de l'islam; l’art, la peinture, le chant, la danse et la sculpture seront interdits et la culture sera entièrement islamique. [...] [Sur les chrétiens d'Égypte, il a déclaré ce qui suit]: «Il est inconcevable qu'ils occupent des fonctions judiciaires ou exécutives, par exemple dans l’armée ou la police. Les chrétiens sont libres de vénérer leur dieu dans leur église, mais s’ils causent des problèmes aux musulmans, je les exterminerai. Je suis guidé par la charia, qui stipule qu'ils doivent payer l'impôt jizya tout en étant maintenus dans un état d’humiliation». [...]
Retour à l'accueil