Pour certains, le sport est une “religion” de substitution. Pour d’autres, le sport est un prétexte à la haine religieuse. D’où une règle de vie que j’ai empruntée à Churchill : No Sport ! J’admets que ce préambule un peu léger est déplacé face à la gravité de la tragédie que je vais rapporter.

Le 20 octobre dernier, lors d’un match de football organisé au lycée Baba Tanko de Kadagama, un lycée connu pour être une pépinière d’islamistes, une bagarre éclate entre lycéens chrétiens et musulmans. Les choses s’échauffant, on fait appel à l’armée stationnée dans la ville proche de Bauchi déployée la précisément pour s’interposer en cas d’agressions musulmanes contre les chrétiens. Or, pour une raison inexplicable, trois soldats musulmans de ce détachement arrivé sur place, ouvrent le feu, tuent Charity Agbo, une chrétienne mère de cinq enfants et blessent grièvement un jeune garçon chrétien. Cette région de Bauchi est le lieu d’exactions constantes depuis dix ans contre les chrétiens qui ont du souffrir des dizaines de morts et d’innombrables destructions de maisons et de biens.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sources : Compass Direct News/ Observatoire de la christianophobie

Retour à l'accueil