Il faudrait aussi une marche contre l'infidélophobie des musulmans, qui sont de plus en plus nombreux à vouloir commettre des massacres de masse des infidèles.

Pour les statistiques du FBI sur les crimes haineux contre les musulmans, lire l'article en lien sous l'image. On y apprendre entre autres ce qui suit :

Les Juifs restent le groupe religieux le plus susceptible d'être ciblé par des crimes de haine. Il y a eu 887 incidents antisémites en 2010, représentant 67,1% des crimes liés à la religion. C'est 5,5 fois le nombre d'incidents anti-islamiques, malgré le fait que la population juive représente à peine 2,5 fois la population musulmane aux États-Unis.

L'année dernière, il y a eu davantage d’incidents anti-noirs (2201), anti-blancs (575), anti-hispaniques (534), et anti-homosexuels (1230) que d’incidents anti-islamiques. En se basant sur les données démographiques, le taux d’incident per capita pour les noirs est similaire à celui des musulmans, et le taux pour les gays est plus élevé.

Muslim-Day-At-The-Capitol

 

Lire aussi :

USA : Décision judiciaire contre CAIR et la "mafia musulmane"

USA : les musulmans ne sont pas davantage ciblés par les crimes haineux que les Juifs, les gays ou les Noirs

________________________________

Les Musulmans américains se mobiliseront, le 16 janvier, devant le Capitole, siège du pouvoir législatif (Sénat et la Chambre des représentants), afin de protester contre l'augmentation des actes islamophobes.

Cette marche prénommée «journée au Capitole» est organisée par le "CAIR" (Conseil pour les Relations Americano-Islamique).

Selon le magazine "Times", 46 % des Américains estiment que l'Islam incite plus à la violence que les autres religions. En septembre 2011, le blog américain, "Danger Room", avait rappelé que le FBI, dans le cadre de la formation de ses agents spécialisés, dans le contre-terrorisme, dépeignait l’Islam comme une religion, par nature, radicale et violente. C'est ce même FBI, qui enregistre et souligne la croissance fulgurante des actes islamophobes (+13 %), contrastant avec les chiffres de la communauté juive, en baisse de 4%.

 

Source : AtlasInfo.fr, 12 janvier 2012 via Poste de veille

Retour à l'accueil