Dans une école secondaire du Colorado, un professeur de musique a fait chanter le Zikr, un chant islamique de louages à allah. Voir une vidéo de ce chant au bas du billet. Le Zikr a une particularité : les paroles comprennent la chahada, la profession de foi islamique. Il suffit de la prononcer pour être converti à l'islam. Renier sa profession de foi est une apostasie, un crime punissable de mort dans certains pays musulmans.

James Harper, un étudiant chrétien ayant refusé de chanter le Zikr, a expliqué qu'il avait quitté l'école après avoir reçu des menaces de mort. Voir le reportage de Fox News sur l'histoire de ce garçon en cliquant ici.

Dans cet autre reportage, un expert turc soufi explique le danger de prononcer la chahada :


________

Traduction du reportage :

L’histoire de cet étudiant américain qui a refusé de chanter un chant musulman à la chorale de Grand Junction High School révèle des implications religieuses plutôt surprenantes dans ce chant, voici Jorma Duran de Channel 5, à vous les studios, Jorma, qu’est-ce qui est si significatif concernant ce chant ?

Eh bien, Christine, il s’agit du sens d’un verset appelé la chahada. J’ai invité un expert local pour nous expliquer de quoi il s’agit et ce qui pourrait arriver après avoir récité ce verset. Voici Steve Hagimen, membre d’une confrérie soufie turque internationale, il déclare que ce chant musulman, le dhikr, contient en effet le verset de la chahada et peut avoir des conséquences.

Hagimen : la chahada est l’attestation de foi musulmane et la façon de se convertir à l’islam est simplement de réciter ce verset de la chahada.

Jorma : Steve Hagimen, on dit que ceci pourrait devenir un problème pour les étudiants de Grand Junction High School qui l’ont récité, parce qu’ils ignorent ce qui peut s’ensuivre.

Hagimen : Quand ils récitent la chahada, ils doivent réaliser que pour les musulmans radicaux et conservateurs, ils ont fait allégeance et sont devenus musulmans.

Jorma : Hagimen, vous dites que le public devrait être informé de cette allégeance par le simple fait de réciter la chahada, car il se pourrait que…

Hagimen : oui, du point de vue strictement musulman, quand vous avez récité la chahada vous êtes devenu musulman et si, plus tard, vous retournez à des pratiques chrétiennes ou juives, les musulmans stricts sont censés vous tuer.

Jorma : un membre officiel du clergé de la mosquée de Denver m’a affirmé que cela ne peut se produire que dans les pays musulmans et que c’est une assertion radicale. Leur opinion est que personne n’a rien à craindre, ici aux USA, encore moins les étudiants d’une chorale scolaire.

C’était Jorma Duran, Channel Five

Merci Jorma

Traduction par Capucine pour Poste de veille

****

Zikr-e-Allahu :


Retour à l'accueil