Mark Stein commente la décision du New York Times de publier une annonce (image du haut) de la Federation for Freedom from Religion, tout en refusant de publier une annonce en tout point similaire proposée par Pamela Geller au nom de Stop the Islamisation of America.

L'approche du NY Times est très répandue dans les médias. Récemment, le patron de la BBC a admis que le christianisme est dénigré sans crainte par la BBC car les chrétiens sont civilisés, alors que l'islam est traité avec égards parce que les musulmans sont violents.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir (il s'agit de la partie du haut de chaque annonce. Pour les images complètes, cliquer ici et ici) :

NY-Times-ads

_________________

Pamela Geller a été frappée par cette annonce publiée récemment dans le New York Times : «Le temps est venu de quitter l’église catholique», une «lettre ouverte aux catholiques 'libéraux' et 'nominaux' ».

Elle a alors envoyé sa propre annonce, «Il est temps de quitter l’islam», une «lettre ouverte aux musulmans 'modérés'». L’image était similaire, le boniment était le même, la seule différence était le public cible. Le Vice-président principal du bla bla corporatif du Times a appelé Mme Geller pour lui dire (ô surprise !) qu’ils n’étaient pas empressés de publier son annonce :

Bob Christie, vice-président principal des communications corporatives pour le New York Times, vient de m'appeler pour m’informer qu’ils accepteraient bien de publier mon annonce, sauf qu’étant donné l'état des choses en Afghanistan, le moment était mal choisi et qu’ils ne voulaient pas envenimer une situation déjà très tendue. Il a ajouté qu’ils reverraient leur position dans «quelques mois».

J’ai répondu à M. Christie : «N'est-ce pas précisément le message de l'annonce ? Si vous aviez peur que les catholiques attaquent l’immeuble du New York Times, auriez-vous publié cette annonce ? »

Le courage de la gauche laïque se résume ainsi : Si vous voulez être «provocant», il est préférable de cibler des gens qui ne sont pas susceptibles d’être provoqués. Pamela a raison. Si vous voulez être traités avec respect par le New York Times et le reste de l’establishment multiculturel, dites clairement que vous êtes prêts à les tuer. Ça, c’est un message intéressant à envoyer.

 

Sources : The Quit and the Dead, par Mark Steyn, NRO, 14 mars 2012 et http://www.postedeveille.ca/Traduction par Poste de veille

Retour à l'accueil