Persécution des chrétiens dans le monde

chasse aux chrétiens le Point2
Crédit photo : DR / Article publié le 07.08.2012

Vieilles cliques staliniennes, regains de l’islamisme, la pratique du christianisme s’apparente de plus en plus à un sport violent.

En Bosnie, les musulmans poussent les catholiques à quitter le pays.

En février dernier, le cardinal Vinko Pulijic, archevêque de Sarajevo, avait dénoncé, selon ses propres termes, le nettoyage ethnique pratiqué contre les catholiques avec l’approbation tacite de la communauté internationale.

Interrogé par l’association Aide à l’Église en détresse, le cardinal Puljic avait affirmé que les musulmans dominent tout et qu’ils poussent les catholiques à quitter le pays. Il y avait 800 000 catholiques en 1991 dans le pays, ils ne sont plus que 440 000.

Certaines paroisses ne comptent plus que quelques fidèles très âgés. Il est désormais très difficile en Bosnie-Herzégovine de construire de nouveaux lieux de culte, alors que, toujours selon le cardinal Puljic, rien qu’à Sarajevo plus de 70 nouvelles mosquées ont été financées ces dernières années par l’Arabie Saoudite.

Classement des nations persécutrices

Corée du Nord n°1

Pour la dixième année consécutive, la Corée du Nord tient la première place de l’index 2011 de persécution de l’association française Portes ouvertes. Plus de 70’000 chrétiens y sont détenus dans des camps de travail en raison de leur foi.

En août 2011, les services de renseignements sud-coréens ont révélé divers cas d’empoisonnement de chrétiens.

Selon des informations fournies par d’ex-agents nord-coréens, leurs services entraînent des espions à reconnaître les chrétiens: « Les informateurs doivent rechercher des personnes qui restent muettes et méditent les yeux fermés. Si des fumeurs ou des buveurs rompent brutalement avec leurs habitudes, ils sont à surveiller de près ». Ils avaient en outre pour ordre d’organiser de fausses « réunions de prière secrètes» dans le but d’y attirer des chrétiens. Un nom inscrit sur une bible est déjà une preuve suffisante pour arrêter une personne.

En 1945, la Corée du Nord comptait 500 000 chrétiens. PyongYang, la capitale actuelle, était même surnommée « la Jérusalem de l’Est ». En seulement dix ans, toute trace visible de l’Eglise a été effacée. Kim Il-Sung s’est imposé comme chef suprême de la République démocratique de Corée du Nord. Il était convaincu que le christianisme était une sérieuse menace pour son idéologie nationaliste basée sur la pureté de la race. La fuite de beaucoup de chrétiens pendant la guerre de Corée (1951-1953), constituait pour lui une preuve que les chrétiens étaient des traîtres et des espions à la solde des Américains.

Printemps arabe

L’extrémisme islamique a été la principale source de persécution des chrétiens en 2011. Les pays musulmans sont encore très présents dans le classement de cette année.

On en trouve 9 dans les 10 premiers et 38 en tout, sur un total de 50 pays recensés. Dans les pays tels que l’Afghanistan (2ème position), l’Arabie Saoudite (3ème position) la Somalie (4ème position), l’Iran (5ème position), et les Maldives (6ème position) les chrétiens ne bénéficient quasiment d’aucune liberté.

Egypte

L’Egypte, où vivent les trois-quarts de la population chrétienne du Moyen-Orient, glisse vers une islamisation accrue. L’an dernier, les chrétiens coptes ont été victimes d’agressions violentes de la part de groupes islamistes, culminant en octobre avec le « massacre de Maspero », qui a fait 27 morts parmi les manifestants chrétiens pacifiques et des centaines de blessés. L’armée est même accusée d’avoir participé à la tuerie.

En Tunisie, un prêtre catholique polonais a été assassiné par des islamistes. En Algérie, les libertés des chrétiens se réduisent comme peau de chagrin. Transporter des Bibles est illégal dans un pays où l’on peut même se faire condamner pour… « pratique illégale d’un culte non-musulman ». Le départ ou la mort de despotes comme M. Moubarak en Egypte ou M. Kadhafi en Libye laisse un vide politique qui risque de profiter aux fondamentalistes islamiques.

En Libye, le gouvernement national de transition a déjà annoncé l’instauration de la charia. En Tunisie, le parti Ennahda, vainqueur des élections à l’Assemblée constituante, a fait de même en feignant d’hésiter. En Egypte et au Maroc, les islamistes ont aussi remporté les récentes élections législatives.

Syrie

En Syrie, la situation est appelée à devenir la même qu’en Irak (l’on se souvient du massacre de Bagdad) en cas de chute de Bachar Al-Assad. Les forces islamistes ont annoncé la couleur en expulsant les chrétiens de Homs faisant, selon certaines sources, près de 200 morts. Certains villages isolés auraient encore été « nettoyés ».

Reste du monde

Nigeria : Le matin du 21 août 2011 des extrémistes armés venus du Niger sont entrés dans le village de Fadia Bakut pour aider les musulmans locaux à attaquer les chrétiens. Il y a eu 2 morts et plusieurs blessés. Jonathan Asake, ancien membre de l’assemblée nationale du Nigeria a confirmé l’attaque, ainsi que Aminu Lawal, porte-parole de la police de Kaduna.

Au Soudan, suite à l’indépendance du Sud-Soudan, le nord a décidé l’éradication de la présence chrétienne sur son territoire

Ouzbékistan : Dimitry Shestakof a été relâché après 4 ans de travaux forcés, et se trouve aujourd’hui en liberté surveillée. En Ouzbékistan , beaucoup sont emprisonnés pour avoir voulu exercer leur droit à la liberté religieuse. Des amendes sont régulièrement infligées aux chrétiens.

Viêtnam : Des manifestants à la solde de la police ont attaqué une église de maison à coups de barres de fer.

Inde : Attaques quotidiennes contre les chrétiens. Des extrémistes hindous ont détruit un camp médical. Les échauffourées sont continues

Iran : Le pasteur Yousef Nadarkhani a été condamné à mort pour… apostasie. Ses avocats ont fait appel, le verdict n’a pas été rendu public.

Pakistan : Asia Bibi (40 ans), condamnée à mort sous la pression des islamistes radicaux. Depuis un an elle attend, en prison, l’exécution de sa sentence. Asia Bibi a été inculpée pour blasphème. Son crime ? Avoir apporté de l’eau à des femmes musulmanes. Celles-ci la rejetèrent en la déclarant haram (interdite), parce que portée par une chrétienne. Un débat virulent s’engagea au cours duquel Asia Bibi, affirmant que Jésus-Christ était mort sur la croix pour les chrétiens, demanda ce que Mahomet avait fait pour les femmes.

Chine : Le gouvernement chinois est une vaste machine à réprimer les chrétiens. 21 responsables d’églises de maison, arrêtés le 26 juillet 2011, sont toujours détenus au pénitencier de Wujai (novembre 2011).

Lien

Retour à l'accueil