Fatwa mise en ligne par les responsables salafistes de la Mosquée Sunnah de Vaulx-En-Velin : « Le Coran évoque les Juifs et les Chrétiens et tout ce qu’ils ont comme mal ! »

Vaulx-En-Velin est une ville de plus de 40 000 habitants à forte population d’origine immigrée récente (plus de 60%), dans le Rhône (69) au nord-est de Lyon.
La ville met à disposition plusieurs lieux de Culte Musulman, dont la Mosquée Sunnah de Vaulx-En-Velin.
Cette Mosquée inaugurée en aout 2010 est administrée par l’association OUSSOUL, association salafiste accueillant des imams et des prédicateurs formés pour la plupart dans les écoles coraniques prestigieuses de Médine en Arabie Saoudite.
Ces prédicateurs délivrent des cours d’Arabe et de Sciences Islamiques basée sur le wahhabisme, une doctrine totalitaire niant la liberté de Culte, la Liberté d’expression, la Liberté de la femme, incompatible donc avec les fondements des démocraties occidentales. Plus de détail sur le wahhabisme peuvent être trouvés sur le site de la Mosquée er-Rahma de Puteaux.
On peut voir ci-dessous que des prêcheurs saoudiens sont régulièrement invités à la Mosquée.

Par exemple, l’Association Socio Culturelle et Éducative Musulmane de la Loire (ASCEM42) a invité en janvier 2012 à la Mosquée Sunnah de Vaulx-En-Velin, Abdelmalik Al-Firansi, un prêcheur ayant étudié plusieurs années à Médine. Al-Firansi administre le site internet http://www.dourouss-abdelmalik.com/ de cours d’Islam en ligne, où l’on peut par exemple l’entendre expliquer que les Musulmans doivent se regrouper, s’unir et rester solidaire pour affronter prochainement les Juifs, les Chrétiens, les polythéistes et les athées qui complotent pour s’emparer de leurs biens, ou bien encore que les femmes doivent obligatoirement couvrir entièrement leur corps d’un voile, en cachant également leur visage.

-
- des prêcheurs saoudiens enseignent le wahhabisme à la Mosquée Sunnah de Vaulx-En-Velin


Le salafisme, très proche du wahhabisme, est une doctrine rigoriste de l’Islam, suivant scrupuleusement les écrits du Coran et de la Sunnah, c’est-à-dire qu’elle prend pour base l’imitation des faits et gestes du Prophète Mohammed, guide Spirituel de tous les Musulmans, tel qu’il vivait au VII Siècle rapportés par ses contemporains dans les hadiths, recueil d’Écrits Saints.
Les fondements de la doctrine salafiste imposent par exemple de limiter au maximum le contact avec les gens impurs (les non musulmans), le port de la barbe obligatoire, ne pas s’habiller à l’occidentale, le voile obligatoire pour les femmes, l’interdiction de parler à une femme étrangère non voilée, l’interdiction de serrer la main d’une femme, etc…
Certains courant salafistes ne se contentent pas du prosélytisme religieux (da’wa) et se doivent de précher le Jihad, la Guerre Sainte contre les Infidèles pour étendre l’Islam sur toute la planète. Pour ces salafistes rigoristes, l’Islam doit dominer le monde et ne peut tolérer une quelconque résistance exprimée par l’innovation (al bi’da).
Les salafistes considèrent en effet que tout ce qui n’est pas dans le Coran et dans la Sunnah constitue une innovation et doit être rejeté : écouter de la musique, aller au cinéma ou au théatre, serrer la main d’une femme, parler avec une femme non voilée sont par exemple interdits.

Abou ‘Abdillêh Reaksar el-Kamboudjy, un des responsables salafiste de la Mosquée Sunnah de Vaulx-En-Velin, a repris et traduit dans un document pdf les principales fatwas émises qui rejettent et condamnent l’innovation,(b’ida). Une fatwa est un avis juridique émis par les éminences grises de l’Islam, des spécialistes du droit musulman, qui exprime lorsqu’il y a des avis divergents, ce qui est légal et ce qui ne l’est pas.

Sur le site officiel de la Mosquée, un lien donne directement accès au téléchargement de ces fatwas au format pdf, un extrait d’une de ces fatwas en gras italique ci-dessous (hard-copy) :

RÉPLIQUER AUX INNOVATIONS ET AUX GENS DE L’INNOVATION

« Il faut que le salafi connaisse la vérité et appelle vers elle et l’explique aux gens, il faut que cette obligation soit remplie ! Cette science et cette da’wah lui implique d’annuler le faux , car le Coran a mis en évidence la vérité et a annulé le faux au même moment , et c’est pour cela qu’Il (le Coran) a été nommé par: el Mathànî, car Il (le Coran) évoque le bien et le mal, Il appelle vers le bien et met en garde contre le mal, Il évoque les hypocrites et les mécréants et Il évoque les juifs et les chrétiens et tout ce qu’ils ont comme mal !
L’Islâm est bâti sur ces piliers qu’on vient d’expliquer, et Il est bâti (aussi) sur le djihad (le combat), sur le commandement du bien et l’interdiction du mal et la mise en garde contre les maux !
Il (l’Islâm) ne peut s’établir qu’avec cela, et l’Islâm ne pourra jamais rester droit qu’en établissant, en expliquant et en éclaircissant la vérité et en critiquant le faux et en dévoilant sa turpitude et son mal, et en mettant en garde contre lui et contre ces adeptes ! »

On voit bien que les « gens de l’innovation », c’est-à-dire les non-musulmans, en particulier les Juifs et les Chrétiens, sont considérés comme des adeptes du mal et doivent être combattus.
On peut se poser la question de savoir ce que deviendra la jeunesse musulmane fréquentant cette Mosquée. Pensez-vous que cet endoctrinement diffuse un Message de Tolérance et de Respect à l’attention des Communautés et envers la société civile, une aide à l’intégration des jeunes musulmans ? On est par ailleurs en droit de se montrer très critique par rapport à l’ASCEM42 qui diffuse l’Islam sur toute la région de la Loire: quels liens entretient cette association avec le wahhabisme d’Arabie Saoudite ?

Il existe d’autres associations musulmanes à Vaulx-En-Velin.
L’association du Centre Musulman Vaulx-En-Velin Okba (CMVO) a obtenu l’avis favorable du maire communiste Bernard Génin pour l’implantation d’une nouvelle Mosquée cathédrale monumentale sur la ville.
La pose de la première pierre de l’édifice s’est effectué le samedi 25 juin 2011. Les plans prévoient une imposante Mosquée avec un minaret de 24 mètres de hauteur. Le batîment se construira sur deux étages pour une surface totale de 2700 m². Elle disposera de deux salles de prières, une de 220 m² pour les femmes et l’autre de 719 m² pour les hommes.
Le CMVO a prévu également de construire cinq classes de cours et une bibliothèque pour l’enseignement. Il y a aura aussi une cuisine d’une salle de repas, des bureaux administratifs, une salle de réunion, un VIP room et des pièces pour accueillir les visiteurs. La Mosquée sera équipée d’un parking souterrain qui permettra d’accueillir une vingtaine de véhicules. Selon les dimensions, la Mosquée pourrait accueillir jusqu’à 1000 fidèles avec les deux salles de prières et probablement 1500 avec le patio.
Des appels aux Dons sont reccueillis sur le site internet officiel de la Mosquée.

-
- plans de la future Grande Mosquée Okba de Vaulx-En-Velin et son minaret

L’association CMVO est-elle vierge de toute infiltration de l’Islam Radical ?
En consultant le site internet officiel de la Mosquée Okba, on peut voir que la page d’accueil donne directement accès à des sites prêchant l’islam wahhabite d’Arabie Saoudite, en particulier le site du « Comité de Soutien au Prophète » (PBSL) (hard-copy).

On peut trouver sur le site du PBSL tout un tas d’article sur la doctrine wahhabite, un extrait d’un article « L’islam, un code de vie complet » en italique ci-dessous (hard-copy) :

« L’islam est une religion, mais non dans le sens occidental du terme. La religion, selon la définition occidentale, se limite au croyant et à Dieu. L’Islam est une religion qui organise tous les aspects de la vie du croyant, que ce soit au niveau individuel ou communautaire.
L’Islam organise les relations de l’individu avec Dieu, avec lui-même, avec ses enfants, avec ses proches, avec les voisins, avec les invités, avec tout le reste des gens. Il établit clairement les droits et devoirs que l’individu doit entretenir dans le contexte de toutes ces relations.
L’Islam établit également un système de culte, de droits civils, de lois de mariage et de divorce, de droits d’héritage, du code de conduite ; il stipule ce qui est interdit au croyant de boire, et de manger, ce qu’il faut mettre et ne pas mettre comme vêtements, comment adorer Dieu, comment gouverner ; il établit les lois de la guerre et de la paix, le moment adéquat d’aller en guerre et le moment propice pour faire la paix, les lois de l’économie, les lois du commerce, de l’achat et de la vente. L’Islam est un code de vie complet.
L’Islam n’est pas seulement limité à la Mosquée, il entre dans la vie quotidienne du croyant ; c’est un guide de la vie dans tous ses aspects sociaux, économiques et politiques.
L’Islam établit une constitution complète. Ainsi, l’Islam écarte le musulman de toute confusion, par sa logicité et sa rationalité. Allah n’est qu’un. Allah n’est qu’un et Il n’a pas d’enfants. Allah n’est pas une trinité. Allah ne tue pas pour sauver. Aucun intermédiaire n’est nécessaire entre Allah et l’homme. L’Islam organise la nature humaine mais n’agit pas contre elle. Il n’y a pas de clergé dans l’Islam ni de célibat forcé.
L’Islam est un code de vie complet. »

L’Islam y est un décrit comme une idéologie totalitaire régissant tous les aspects de la vie sociale, économique, juridique, législative et politique des Musulmans, un système crée par des Musulmans, pour des Musulmans, concurrent et incompatible avec le système démocratique occidental.
Ce système comprend des lois basées sur les textes des hadiths et du Coran, et non sur le code civil français.
Quelle éducation islamique sera dispensée dans les cinq classes de l’école coranique de la future Mosquée ?
Cet endoctrinement peut-il être compatible avec la constitution et la laïcité de la France ?
Les prêcheurs saoudiens viendront-ils endoctriner la jeunesse musulmane française au wahhabisme, en rejetant ainsi les valeurs de Liberté, Égalité, Fraternité de la République Française ?

 

La propagande islamiste contamine progressivement les institutions de Vaulx-En-Velin.
La ville est jumelée à la cité palestinienne Beït Sahour, en juin 2010 Bernard Gélin a défrayé la chronique en affichant le drapeau palestinien pendant un an au fronton de sa mairie pour protester contre l’intervention des israéliens sur la flotille turque.
En prenant ainsi fait et cause ouvertement pour la cause palestinienne, le maire s’expose à des sanctions puisque aucun drapeau ne peut flotter sur le fronton hormis celui de la France et de la Communauté Européenne, la mairie se devant de rester neutre.
Devant son refus de retirer le drapeau après plusieurs avertissements, Bernard Génin est attaqué en justice, il s’explique :



milice du Fatah représentante de l’Autorité Palestinienne de
- Mahmoud Abbas en Cisjordanie, défilant au salut nazi

-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Bernard Génin

« On préfère la solidarité à la neutralité. Comprenne qui pourra d’ailleurs quand le préfet nous parle de laïcité sur ce dossier. Si nous sommes obligés d’enlever le drapeau, nous le ferons : le tribunal tranchera, et on aura l’occasion d’organiser des rassemblements et des manifestations. »
Bernard Génin, maire communiste de Vaulx-En-Velin

 

http://islamineurope.unblog.fr

Retour à l'accueil